jeudi 25 juillet 2013





LE PARTI COMMUNISTE LIBANAIS CONDAMNE LA DÉCISION PRISE PAR L’UNION EUROPÉENNE INSCRIVANT UNE FACTION DE LA RÉSISTANCE LIBANAISE SUR SA LISTE DES ORGANISATIONS TERRORISTES

Le Parti Communiste Libanais condamne énergiquement la décision de l’Union Européenne d’inscrire sur ce qu’il nomme « branche armée du Hezbollah » sur sa liste des organisations terroristes, décision satisfaisant aux diktats que lui imposent l’impérialisme américain et l’entité sioniste et outrepassant les bases d’une relation normale avec les pays souverains, cette initiative intervenant malgré le message de la Présidence de la République Libanaise avertissant du danger qu’elle représente à la paix civile au Liban.

Le Parti Communiste Libanais considère qu’une telle soumission aux diktats américano-sionistes s’inscrit dans une politique qui n’a jamais pris en considération, ni les intérêts des peuples d’Europe et ni surtout l’aspiration des peuples arabes à la libération, à l’indépendance et au changement démocratique.

Il souligne particulièrement l’alignement des dirigeants européens à l’ennemi sioniste qui s’est manifesté non seulement dans les termes de la résolution 1701 contrariant la Résistance Nationale Libanaise, mais aussi au moment ou cet ennemi persévère dans son occupation des fermes de Chabaa et des collines de Kfarchouba et dans ses agressions quotidiennes de la souveraineté de notre espace aérien et de nos eaux territoriales.

Sur ces bases, le Parti demande à l’exécutif libanais de refuser cette décision tant dans sa globalité que dans ses détails, du fait de son atteinte à la souveraineté nationale du Liban, et de prendre les dispositions adéquates pour répondre aux pays initiateurs de cette décision.




DÉCLARATION DE LA JEUNESSE DU F.R.N.L.

La jeunesse du Front de la Résistance Nationale Libanaise prend acte de cette décision qui bafoue les valeurs de la résistance des peuples d’Europe.
 Elle réaffirme sa ferme volonté de résister jusqu’à la libération du moindre fragment du territoire national, ainsi que sa ferme volonté de combattre aux côtés de la jeunesse palestinienne jusqu’à la libération de la Palestine, toute la Palestine.




DÉCLARATION DU RASSEMBLEMENT DES DÉMOCRATES LIBANAIS ET AMIS DU LIBAN

Le Rassemblement déplore et rejette la décision de l’U.E. foulant aux pieds les valeurs de la résistance des peuples d’Europe auxquelles est fermement attaché le peuple du Pays des Cèdres. Il dénonce notamment la soumission de l’Europe aux diktats impérialistes et sionistes initiée par les dirigeants européens qui sans aucune hésitation ne cessent de bafouer la souveraineté de l’Europe.

Il exige l’annulation de cette décision, une condamnation européenne de l’occupation sioniste de parties du territoire libanais ainsi que ses agressions répétées depuis juillet 2006. 

samedi 6 juillet 2013

EGYPTE LA REVOLUTION





Communiqué du Parti communiste égyptien


Le triomphe de la révolution du grand peuple égyptien

La révolution continue après la chute de Morsi

Notre parti salue les masses du peuple égyptien, héroïque dans sa grande victoire sur les forces de la tyrannie, arriérées et communautaristes

Notre peuple a tourné, aujourd'hui, une page sombre de son histoire, rouvrant la voie vers la réalisation des objectifs de sa grande révolution : démocratie réelle, dignité humaine, justice sociale et une société civile moderne, ouverte et populaire. Nous avons déposé un président qui n'a pas tenu ses promesses, bradé les intérêts de la patrie et de notre peuple. Le peuple a donc repris sa lutte et sa révolution, commencée le 15 janvier 2011, pour qu'elle prenne une forme plus en adéquation avec ses aspirations, espoirs et sa nature de grand peuple civilisé. 

Cette victoire n'aurait pas été possible sans une résolution de fer, une persévérance et le rassemblement inédit de dizaines de millions de personnes pendant plusieurs jours consécutifs, construit par les masses de ce peuple insoumis. 

Nos vaillantes forces armées ont réaffirmé leur dévouement profond, leur loyauté absolue à notre peuple et son droit à vivre une vie dans la dignité et la liberté, elles ont donc répondu à sa demande, sont entrées dans la lutte révolutionnaire, et se sont placées comme un bouclier protecteur, une force pour réaliser ses exigences et objectifs. 

Les efforts magnifiques de la jeunesse égyptienne ont relancé la révolution– par leur imagination débordante, leur conscience aiguë et leur maturité d'analyse – ont redonné un élan à la révolution, récupérée par les forces obscurantistes. La pétition « Rébellion » a inspiré les masses, et a redonné un élan à leur action, une nouvelle vigueur énorme au mouvement. 

A été annoncée une nouvelle feuille de route sur laquelle toutes les forces politiques, la jeunesse révolutionnaires, les forces armées, les responsables des principales institutions religieuses en Egypte, le cheikh Al-Azhar et le pape de l'Eglise St-Marc, reflétant un consensus national, et non des idées étrangères à la nature, aux traditions et à l'identité de notre grande nation.

 
La future feuille de route a ouvert grand la porte d'un changement de cap dans la révolution, vers la rédaction d'une constitution démocratique répondant aux aspirations de notre peuple, et à la formation d'un gouvernement national technique pendant la phase de transition.

 
Notre parti lance un appel pour que la priorité absolue soit donnée à la réalisation des revendications des classes laborieuses, à leur droit à vivre dans la dignité et la sécurité.


Notre parti demande également que Morsi soit porté devant la justice, lui et les piliers de sa clique et de leurs alliés terroristes, impliqués dans la politique de terreur exercée contre le peuple égyptien.
 
Le Parti communiste appelle les masses égyptiennes à rester dans la rue et à continuer à rester vigilants afin de s'assurer de la victoire complète de la révolution et de mettre en échec les complots de nos ennemis. 


Vive la lutte du peuple égyptien !

Vive la glorieuse révolution égyptienne !

Samedi, 6 juin 2013



Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/






LIBAN RÉSISTANCE

Le labeur du prolétaire humanise l'univers matériel
qui l'universalise en retour (Lacroix)



TROIS FONDAMENTAUX DE LA RÉVOLUTION ÉGYPTIENNE


La première des pires des injustices que la Révolution aura à éradiquer est celle qui me permet à la fois de m’épanouir grâce au labeur de l’autre et de refuser à l’autre le droit à l’épanouissement

La  deuxième des pires des injustices que la Révolution aura à éradiquer est celle qui nous refuse de comprendre et d’admettre le sens profond d’une parole prononcée par un Grand Homme, aujourd’hui mourant, à savoir, notre liberté demeurera incomplète sans la liberté du peuple palestinien

La  troisième des pires des injustices que la Révolution aura à éradiquer est celle qui nous interdit de rejoindre la résistance des peuples en lutte contre la plus farouche des agressions de l’Occident impérialiste, à savoir la conjugaison de ses diktats économiques générant des catastrophes humanitaires sans précédent et de ses exploits d’intervention directe ou indirecte pour occuper, réprimer puis s’emparer des richesses