jeudi 25 juillet 2013





LE PARTI COMMUNISTE LIBANAIS CONDAMNE LA DÉCISION PRISE PAR L’UNION EUROPÉENNE INSCRIVANT UNE FACTION DE LA RÉSISTANCE LIBANAISE SUR SA LISTE DES ORGANISATIONS TERRORISTES

Le Parti Communiste Libanais condamne énergiquement la décision de l’Union Européenne d’inscrire sur ce qu’il nomme « branche armée du Hezbollah » sur sa liste des organisations terroristes, décision satisfaisant aux diktats que lui imposent l’impérialisme américain et l’entité sioniste et outrepassant les bases d’une relation normale avec les pays souverains, cette initiative intervenant malgré le message de la Présidence de la République Libanaise avertissant du danger qu’elle représente à la paix civile au Liban.

Le Parti Communiste Libanais considère qu’une telle soumission aux diktats américano-sionistes s’inscrit dans une politique qui n’a jamais pris en considération, ni les intérêts des peuples d’Europe et ni surtout l’aspiration des peuples arabes à la libération, à l’indépendance et au changement démocratique.

Il souligne particulièrement l’alignement des dirigeants européens à l’ennemi sioniste qui s’est manifesté non seulement dans les termes de la résolution 1701 contrariant la Résistance Nationale Libanaise, mais aussi au moment ou cet ennemi persévère dans son occupation des fermes de Chabaa et des collines de Kfarchouba et dans ses agressions quotidiennes de la souveraineté de notre espace aérien et de nos eaux territoriales.

Sur ces bases, le Parti demande à l’exécutif libanais de refuser cette décision tant dans sa globalité que dans ses détails, du fait de son atteinte à la souveraineté nationale du Liban, et de prendre les dispositions adéquates pour répondre aux pays initiateurs de cette décision.




DÉCLARATION DE LA JEUNESSE DU F.R.N.L.

La jeunesse du Front de la Résistance Nationale Libanaise prend acte de cette décision qui bafoue les valeurs de la résistance des peuples d’Europe.
 Elle réaffirme sa ferme volonté de résister jusqu’à la libération du moindre fragment du territoire national, ainsi que sa ferme volonté de combattre aux côtés de la jeunesse palestinienne jusqu’à la libération de la Palestine, toute la Palestine.




DÉCLARATION DU RASSEMBLEMENT DES DÉMOCRATES LIBANAIS ET AMIS DU LIBAN

Le Rassemblement déplore et rejette la décision de l’U.E. foulant aux pieds les valeurs de la résistance des peuples d’Europe auxquelles est fermement attaché le peuple du Pays des Cèdres. Il dénonce notamment la soumission de l’Europe aux diktats impérialistes et sionistes initiée par les dirigeants européens qui sans aucune hésitation ne cessent de bafouer la souveraineté de l’Europe.

Il exige l’annulation de cette décision, une condamnation européenne de l’occupation sioniste de parties du territoire libanais ainsi que ses agressions répétées depuis juillet 2006. 

Aucun commentaire: