jeudi 13 juin 2013




La France, otage des contradictions…et




Mardi, 6 juin 2013, à partir de 12h (heure locale)

Lyon 7ème, Gerland, Square Galtier / avenue Tony Garnier


Monsieur Valls, ministre de l’Intérieur, se vante d’avoir organisé sur ces lieux avec la participation de ses homologues européens d’un exercice européen de sécurité civile, avec pour scénario un attentat perpétré par des groupuscules terroristes dans le métro lyonnais.

Simultanément, Monsieur Fabius appelait à renverser le rapport des forces en Syrie qui n’était plus en faveur des groupuscules terroristes ; sans doute pense-t-il aux mêmes méthodes militaires pratiquées en Libye, à savoir lancer des frappes aériennes ciblant cette fois-ci l’Armée Arabe Syrienne dans son avancée pour la libération des dernières villes encore sous l’emprise du terrorisme quasi internationale.

La France, comme si les politiques économique et anti sociale très néfastes du Parti Socialiste au pouvoir ne lui suffisaient pas, se trouve également otage de politiques intérieure et étrangère contradictoires.





Viendra ce jour où le peuple français, particulièrement les gerlandais, fils des Canuts, prendront conscience que le seul et unique terrorisme qui sévit en France est celui d’un pouvoir qui jette la jeunesse dans le chômage et la précarité de l’emploi, qui interdit aux familles pauvres le droit au logement, qui contribue à l’augmentation exponentielle du profit capitaliste au détriment du travail, qui favorise les privilèges et la corruption au plus haut niveau de l’État, qui n’hésite plus à compromettre les acquis sociaux, qui génère des Merah tueurs d’enfants et de militants antifascistes, et les expédier par la suite en Syrie et qui foule à ses pieds les valeurs de justice et les droits de l’Homme au point de garder dans ses geôles plus d’un quart de siècle durant un de nos résistants.



En attendant, nous sommes prêts et restons vigilants pour  accueillir comme il se doit les frappes et les missiles de Fabius et de sa clique au pouvoir.




A LIRE ET A FAIRE PARTAGER :













Aucun commentaire: