jeudi 21 mars 2013


LIBAN RESISTANCE





Nous ne sommes pas des voyous qui ne respectent pas les décisions de justice de leur pays et qui foulent à leurs pieds l’un des principes fondateurs de la République : la séparation des pouvoirs judiciaire et exécutif.



Nous ne sommes de ceux qui traquent et emprisonnent les résistants d'un pays envahi par une armée d’occupation.


 

Pour la dignité de notre Liban, si le 4 avril 2013, la requête de notre camarade Georges est définitivement rejetée, alors nous crierons haut et fort :
« Patrice Paoli, fais tes valises et dégage »



Aucun commentaire: