mercredi 6 mars 2013





A la tête de l'Etat depuis 1999, "le président vénézuélien aura profondément marqué l'histoire de son pays", déclare François Hollande.
"Le Président défunt exprimait au-delà de son tempérament et de ses orientations que tous ne partageaient pas une volonté indéniable de lutter pour la justice et le développement", poursuit le communiqué.


Avec tous ses semblables en France comme à travers le monde, il ne partage pas les orientations de Chavez, car impuissant face à l’animalité qui caractérise le capitalisme et son prolongement impérial ; il préfère être bien tranquille dans son grand palais présidentiel, s’attelant à rafistoler un sac pourri, son cher modèle de société, plutôt que de se battre pour l’indépendance de son pays et la justice sociale rendue à son peuple…


Liban résistance partage la douleur de ses proches et de son peuple...

Ci-dessous, Hugo le camarade...:

Aucun commentaire: