mercredi 9 janvier 2013

LIBAN :

CATASTROPHE NATURELLE

Il a suffit d'une catastrophe naturelle pour montrer du doigt l'incapacité de notre modèle de société de faire face à la moindre catastrophe.
Des réseaux anciens jamais réhabilités, incapables de contenir et de supporter les charges, des services urbains (eaux, voirie et propreté) insuffisamment équipés, etc.

Nous n'aborderons pas aujourd'hui dans le vif du sujet qui est de nature politique car l'urgence de la situation nous interpelle.

1- Procéder à l'évacuation des populations de quartiers les plus frappés en donnant la priorité aux établissments de soins (malades, handicapés, etc.) ainsi qu'aux personnes à mobilité réduite; cette opération nécessite l'ouverture au public des sites d'accueil et la perquisition en cas de besoin;

2- L'évacuation des occupants d'immeubles anciens dont les fondations subissent en ce moment le phénomène d'affouillement;

3- L'organisation des moyens de transport et la perquisition de véhicules pouvant transporter les populations évacuées;

4- La fourniture de couvertures et de denrées alimentaires de première nécessité aux populations mises à l'abri;

5- L'appel au bénévolat pour venir en renfort à notre Défense Civile et la contribution des forces de sécurité et de notre Armée.

AGISSONS VITE ET BIEN....NOTRE SANG FROID DEVRA ETRE EGALEMENT AU RENDEZ-VOUS




Aucun commentaire: