lundi 14 janvier 2013




LE MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR BLOQUE LA LIBÉRATION DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Le 21 novembre 2012, un avis favorable à la libération de Georges Ibrahim Abdallah a été donné par le tribunal d'application des peines, conditionné par un arrêté d'expulsion signé par le ministre de l'intérieur.

Aujourd'hui,  14 janvier 2013,  M. Valls n'a toujours pas signé cet arrêté, retardant ainsi la libération de notre camarade.

Le prochain acte de cette farce judiciaire aura lieu le 28 janvier.

La vengeance politique se poursuit : l'État français, par l'intermédiaire de son ministre de l'intérieur, refuse d'accepter - après plus de 28 ans de prison - qu'il n’a pas réussi à faire plier Georges Ibrahim Abdallah, combattant de la résistance libanaise et palestinienne, adversaire résolu et inflexible des entreprises impérialistes et sionistes au Moyen-Orient.



Le Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah appelle à la mobilisation la plus large pour exiger l'application du droit au retour sans délai de notre camarade Georges Ibrahim Abdallah.

RASSEMBLEMENT
samedi 19 janvier 2013, à 15 heures
Place des Saussaies, Paris 8e (non loin du ministère de l'intérieur) Rendez-vous métro Saint-Augustin (L9 / L14)

Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA)

Paris, le 14 janvier 2013

Aucun commentaire: