mercredi 16 janvier 2013



HAMAD, SANS DOUTE, TRÈS SATISFAIT :
L’UNIVERSITÉ D’ALEP, CRÉATRICE D’UNE FUTURE GÉNÉRATION DU SAVOIR, DE L’ART, DE L’ARCHITECTURE ET DE L’INFORMATIQUE,
VICTIME D’UN DOUBLE ATTENTAT TERRORISTE…

Le pire de leurs ennemis, un lieu du savoir, vient de témoigner de leur sauvagerie : quatre vingt deux tués et plus de cent soixante blessés, avec une destruction des superstructures, c’est le bilan du double attentat terroriste perpétré contre cette université implantée dans un secteur sous contrôle de l’armée arabe syrienne.
Parmi les tués, des étudiants et des familles déplacées et hébergées dans les enceintes de la cité universitaire.
Et comme d’habitude, leurs relayeurs se pressent pour accuser l’aviation de l’armée arabe syrienne !!!!



Quant à l’agence Infos-Asie, elle affirme que deux obus de mortiers se sont abattus sur l’enceinte universitaire en provenance des régions occupées par le Front al-Nosra d’Al-Qaïda.

L’AFP rapporte la version d'une source militaire qui assure qu'il s'agit d'un missile sol-air tiré par les rebelles et qui a raté sa cible et est tombé sur le campus.

Syria Truth rapporte que ce double attentat, selon le premier constat in situ, est dû à des voitures piégées littéralement pulvérisées sur les lieux.

Enfin, selon Infos-Asie, les parents et proches des victimes, se rendant à l’hôpital, ont manifesté, scandant des slogans hostiles à l’ASL et au Front al-Nosra.





LIBAN RÉSISTANCE 

Dénonce ce double attentat qui ne peut être perpétré que par les forces de l’obscurantisme et du fascisme…

Ces forces ont frappé le lieu de la connaissance et de l’ouverture aux grands acquis de l’humanité, un lieu dont le message est non seulement incompatible avec leur modèle de société, mais aussi et surtout dérangeant…
 





Aucun commentaire: