vendredi 7 décembre 2012

Le patron de l’UNRWA Filippo Grandi a appelé les réfugiés palestiniens en Syrie, dont certains ont pris part aux combats entre rebelles et soldats, à ne pas s’impliquer dans le conflit qui déchire le pays depuis 20 mois, dans un entretien à l’AFP.


"Les Palestiniens doivent rester neutres et toutes les parties doivent respecter cela. Personne ne doit les impliquer dans la crise", a déclaré jeudi le commissaire général de l’Office de l’ONU de secours et de travaux pour les réfugiés de Palestine.


Selon des militants, des membres du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG) combattent au côté des troupes du régime de Bachar al-Assad tandis que des membres du Hamas ont rejoint les rangs rebelles à Damas et dans sa région.




LIBAN RESISTANCE

1- A quelle diplomatie appartient-il, le patron de l’UNRWA, pour qu’il tienne ces propos ?
Est-il ambassadeur d’un quelconque pays ou encore est-il porte-parole d’un quelconque gouvernement, statut qui lui permet de prendre position par rapport au conflit ?

2- Le FPLP ne fait que repousser les attaques répétées des groupes terroristes contre un camp de réfugiés. Que le patron de l’UNRWA sache : Ni lui, ni ses supérieurs et surtout pas les gouvernances à qui ils se soumet, ne feront reculer la Résistance Palestinienne dans son devoir de protéger ses populations civiles ; Sabra Chatila nous l’a appris.

3- Décidemment, ce patron souhaite fortement la levée de toute protection des camps de réfugiés, permettant ainsi de faire subir à ces populations civiles le même sort que celles de Sabra Chatila. Ce patron devrait être démis de ses fonctions, pour avoir incité à de nouveaux massacres d’innocents…







Aucun commentaire: