lundi 25 juin 2012




COMMUNIQUE DU PARTI COMMUNISTE SOUDANAIS

Il est tout à fait naturel et légitime que les manifestations pacifiques s’amplifient dans notre pays contre l’augmentation des prix des carburants et du sucre ; ces manifestations étaient d’abord parties le soir de samedi 16 juin 2012, initiées par le mouvement estudiantin de l’Université de Khartoum pour s’étendre à d’autres secteurs comme l’Université du Soudan, d’Al Ahliyya…avec un seul mot d’ordre : « Non, Non à la vie chère ; le Peuple exige la chute du régime ;… ; du pain aux pauvres. »

Vendredi 22 juin 2012, les manifestations se propagèrent dans plusieurs quartiers de Khartoum pour atteindre également d’autres régions de notre pays comme Atayra, Kosti, Snar,…

Malgré la répression et la terreur, ces manifestations s’amplifièrent jusqu’à tard dans la nuit du 23 juin, avec l’acharnement des forces de l’ordre contre les manifestants : utilisation des gaz lacrymogènes et des tirs à balles réelles, arrestations, emprisonnements et jugements abusifs et immédiats,…

Avec l’amplification des manifestations pacifiques, les dirigeants du Congrès National au pouvoir tentent de contenir la colère de notre Peuple et d’apaiser la rue, avec leur appel à faire baisser les prix des carburants.

Durant ces derniers jours, l’ensemble des forces politiques du pays avait appelé leurs bases populaires à se joindre en masse aux manifestations en insistant sur l’unité populaire, condition par laquelle les manœuvres du Pouvoir seront mises en échec, à ne pas se faire piéger par les manœuvres tels que l’appel au dialogue, ainsi qu’à la poursuite du mouvement jusqu’à la chute du régime et le changement démocratique.



Notre Parti communiste confirme avec force les points qui suivent :

1-  La nécessité absolue de poursuivre et d’amplifier les manifestations, de poursuivre la lutte  jusqu’à la chute du régime

2-  De barrer la route aux manœuvres du Pouvoir visant à semer le chaos dans le pays à travers  la destruction systématique des propriétés publiques comme privées ; la résistance face à ces manœuvres nous est ainsi une exigence.


VIVE LA LUTTE DU PEUPLE SOUDANAIS


Le Secrétariat du C.C du Parti Communiste Soudanais,
23 juin 2012


Aucun commentaire: