vendredi 1 juin 2012





Ci-dessous textuellement l’article de Monsieur Christian De La Blatinière
pour « 
Europe Israël »


La France s’enfonce chaque jour un peu plus dans une nouvelle forme de dhimmitude en faisant de plus en plus de courbettes face à l’Islam radical : la ville de Calonne vient de faire citoyen d’honneur le terroriste Georges Ibrahim Abdallah, un Libanais condamné à la perpétuité en 1987 pour complicité d’assassinat d’un attaché militaire américain et d’un diplomate israélien. D’autres villes de la région envisagent de remettre ce titre au terroriste.
À Grenay, le maire Christian Champiré devrait faire lui aussi du détenu le citoyen d’honneur de sa commune. Un élu PCF d’Auchel aurait promis de proposer une motion de soutien lors du prochain conseil municipal. Un autre, issu du Parti de Gauche, en ferait de même à Isbergues.
Ces élus communistes ou d’extrême gauche n’ayant plus aucune cause ni valeurs à défendre depuis la chute du communisme n’ont rien de trouvé de mieux que d’élever en héros les terroristes ! Ce n’est pas la première fois que cela arrive, n’oublions pas que plusieurs municipalité communiste du Val de marne avait déjà reçu en héros les terroristes du Hamas, et que les élus communistes de Paris ont permis à ce que Salah Hamouri soit reçu également en héros par le maire Bertrand Delanoë !
Outre qu’il est révoltant de voir des mairies élever en citoyen d’honneur des terroristes assassins, cela démontre les errances de l’extrême gauche qui a perdu tout repaire depuis que le grand frère soviétique a disparu.
Les communistes français, derniers dinosaures d’une ère révolue, sont en quête de valeurs et d’une cause à défendre. Ils sont prêts à aduler n’importe quel terroriste même islamiste et à défendre les causes les plus ignobles sous prétexte d’humanitarisme comme en atteste leur soutien inconditionnel au Hamas, groupe terroriste islamiste prônant l’extermination des Juifs et la destruction d’Israël !
On notera au passage que plus ces terroristes sont anti-israéliens, anti-sionistes et antisémites et plus les élus du PCF les adorent ! Je ne suis pas Juif mais cela saute aux yeux à tout observateur attentif.
Ces maires et élus déshonorent la France ! Quelle image donnent ils de notre pays et de notre démocratie à soutenir des terroristes assassins ?
Christian De La Blatinière pour « Europe Israël »






LETTRE OUVERTE D’UN FRANÇAIS A UN NEO PETAINISTE

Non Monsieur De La Blatinière, nous ne sommes pas du même bord et nous ne le serons jamais…

Sachez Monsieur que la France a assez souffert sous l’occupation pour que ses filles et fils comprennent aujourd’hui le vrai sens des sacrifices et de la générosité de ses résistants, comme également le sacrifice et la générosité des résistants d’autres pays comme le Liban ou la Palestine.

Monsieur, la France rejette vos propos répugnants dignes de ces individus d’hier sortis des plus profonds des ténèbres pourchassant, arrêtant, torturant et livrant à l’occupant nazi non seulement les communistes, mais aussi toutes consciences refusant la résignation et rejetant le fascisme.

Vos propos sur le communisme et l’Union Soviétique n’ont plus pour échos que ceux des sépultures de monstres disparus. Votre anticommunisme est nostalgique des crimes contre l’humanité commis à travers le monde depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

 Monsieur, vous ne pouvez pas nier le grand sacrifice du peuple soviétique : 21.000.000 de vies sacrifiées dont 10.700.000 de l’Armée Rouge pour vaincre le nazisme et pour que le citoyen européen puisse enfin reprendre sa plume et user de nouveau de ses libertés…
Oui Monsieur, 21.000.000 d’hommes et de femmes tombés pour qu’aujourd’hui vous puissiez librement vous exprimer ; ce sont là les vraies valeurs des communistes français et contre lesquelles votre plume s’acharne.

 S’il y a des pensées et des actes révolus qui ne méritent même pas la poubelle de l’Histoire, ce sont bien les vôtres.

Monsieur, c’est parce que la Résistance dont fait partie Georges Ibrahim Abdallah s’inscrit, par sa lettre et ses actes, dans le prolongement de celle de nos Guy Mocquet et Jean Moulin qu’aujourd’hui des femmes et des hommes haussent la voix exigeant la libération d’un communiste résistant libanais détenu sans aucune charge ou preuve contre lui, depuis plus de vingt-huit ans.

Georges, témoin de Sabra et Chatila, un massacre dont l’ampleur dépasse celui de notre Oradour-Sur-Glane, témoin de l’invasion de son pays par le Tsahal, avec ses lots de destruction de la vie, avait fait son choix de rejoindre la Résistance dans son pays ; c’est ce Georges que vous détenez.

Et depuis, de sa geôle, il dénonce les massacres répétés d’enfants de Qana par les missiles intelligents de l’armée israélienne, les complicités des régimes arabes à la fois dictatoriaux et collabos, les injustices et la barbarie perpétrées contre le peuple palestinien ; de sa geôle, il porte le message de l’indispensable solidarité entre les peuples en lutte pour leur dignité et leur liberté à travers le monde, face à l’impérialisme et au sionisme ; de sa geôle, il exprime haut et fort son attachement à la cause de son peuple : un Liban Démocratique, Laïc et Souverain ; c’est encore ce Georges que vous détenez.

Sa détention ne vous suffit pas et, par lâcheté, vous lui faites subir des tests psychiatriques pour mesurer sa « dangerosité » ; Dieu seul sait quelle serait la réaction de Jean Moulin s’il était témoin de vos ignobles actes que l’on peut résumer par quelques mots : La mémoire de nos résistants ignorée, la justice bafouée et une flagrante atteinte à la souveraineté de notre pays.

Vous vous acharnez ensuite sur Salah Hamouri, cette fois-ci un des nôtres qui a le courage de dénoncer l’injustice qui sévit en Palestine et de résister pour une Palestine libre chérissant ses filles et fils musulmans, juifs et chrétiens. Vous blâmez Paris l’ayant honoré ou reçu.

Quant à vos amalgames et vos mensonges au sujet de l’antisémitisme, de l’antisionisme ou des résistances légitimes des peuples frères du Moyen Orient, ils ne passent plus car ils relèvent d’une tactique que vous avez héritée de vos ancêtres nazis : mentir, mentir, mentir jusqu’à ce que les gens finissent par croire.

Sachez Monsieur que la France possède des valeurs universelles arrachées par le sang de nos résistants communistes, socialistes, gaullistes, et aussi juifs, chrétiens et musulmans.
Vos propos haineux nient ces valeurs auxquelles se réfèrent les résistants libanais et palestiniens que vous accusez de terroristes.

Les terroristes que vous glorifiez sont d’abord ceux qui jusqu’à nos jours construisent les murs de l’apartheid, brûlent les oliveraies et les champs de blés obligeant les paysans à quitter leur terre qui servira par la suite d’assise à l’extension de colonies, démolissent des quartiers pourtant dignes d’une protection du patrimoine provoquant l’épuration ethnique,…, mais aussi ceux qui, toujours soif du cumul des richesses, des capitaux et de leurs plus-values exponentielles, sacrifient les emplois dans leurs pays respectifs pour aller à la chasse de la main d’œuvre gratuite ou à dix euros de salaire annuel, pillent les richesses au point de légitimer l’exploitation d’enfants de moins de dix ans et de justifier la destruction de l’environnement, occupent les territoires d’autrui en procédant à des massacres de grande ampleur des populations et à la sécurisation des zones à ressources naturelles en vue d’organiser le pillage, conçoivent leur stratégie dit du « chaos » puis financent leurs mercenaires qui auront à l’exécuter dans de territoires encore solidaires et en quête de liberté et de dignité.

Monsieur, pour conclure, sachez que vos propos et vos écrits puent le néo pétainisme et qu’en France des femmes et des hommes ainsi que la jeunesse entretiennent la mémoire de la Résistance et sont déterminés à se battre jusqu’à la libération de Georges Ibrahim Abdallah et son retour auprès des siens.


Raymond Richa,
Ingénieur


Georges Ibrahim Abdallah Solidarité

Aucun commentaire: