mercredi 30 mai 2012

Hier, ce sont nos enfants de Sabra et Chatila qui furent assassinés par des bandes fascistes, fortement soutenus par le Tsahal…Plusieurs centaines d’enfants furent ainsi assassinés, et nombreux à l’arme blanche, par balles et de sang froid…


Hier encore, Qana témoigna à plusieurs reprises de l’assassinat de ses enfants perpétré par l’entité sioniste ; cette fois ce sont les missiles intelligents venus du ciel…

Puis encore hier, ce sont ces milliers d’innocents gazaouis, iraquiens et libyens qui périrent sous leurs bombes et leurs missiles…

A aucun moment de ces instants tragiques de notre histoire ceux-là mêmes qui aujourd’hui soutiennent le terrorisme sévissant en Syrie n’avaient réagi contre les crimes commis ; au contraire, ils avaient constamment et fortement soutenu, à la fois leurs alliés fascistes (Liban), leurs mercenaires (Lybie) et les agressions sionistes répétées (Liban et Gaza)…

Leur dernier acte en date c’est leur signe de reconnaissance à travers la médaille dédiée par Obama au criminel contre l’humanité, Shimon Peres…

Voilà qu’aujourd’hui ils recrutent leurs mercenaires, les financent et les entraînent (Kosovo et ailleurs) et les envoient exécuter leur chère stratégie du chaos sur le territoire syrien ; ils vont jusqu’à permettre aux réseaux d’Al Qaïda d’y s’infiltrer…, puis agacés par la médiation et la proposition de paix de Kofi Annan, déçus de voir un peuple déterminé à résister, ordonnent l’exécution de nos enfants à Houla (plus précisément à Houleh) ; encore une fois leurs mercenaires n’ont pas hésité à utiliser les roquettes anti chars ainsi que l’arme blanche et les balles pour abattre froidement nos enfants…

Puis le comble fut et reste leurs mensonges répétés : mentir, mentir, mentir,…jusqu’à ce que le mensonge devienne vérité (mentir, mentir, mentir jusqu'à ce que les gens finissent par croire), n’est-ce pas là la tactique empruntée de leurs ancêtres nazis durant la seconde guerre mondiale ?

Du 25 au 27 de ce mois, ils nous rabâchaient à travers leurs médias leur accusation de l’armée syrienne d’avoir bombardé Houleh et assassiné des innocents…

Du 28 à nos jours, incapables de faire face à la vérité qui, malgré les truquages, commençait à pointer à travers leurs vidéos circulant sur l’internet et dans leurs médias, ils se pressèrent à les retirer, pour finir par admettre que ce ne sont pas des bombardements perpétrés par l’armée qui avaient massacré et que les victimes furent exécutées par balles et à l’arme blanche, tout en accusant cette fois-ci les pro - Assad

Et pour conclure, leur va-t-en-guerre est-il en marche, avec l’hystérie de leur cher philosophe Bernard Henri Levy dans les antennes ou encore avec leur décision irresponsable d’expulser les représentants d’un pays souverain ?



LE SANG DE NOS ENFANTS VERSE

HIER EN PALESTINE, AU LIBAN, EN IRAQ ET EN LYBIE…,

ET AUJOURD’HUI EN SYRIE,

NOUS EST BEAUCOUP PLUS CHER QUE CE PAPIER QUE L’ON GLISSERAIT DANS L’URNE DES PROCHAINES LEGISLATIVES.



LIBAN RESISTANCE

APPELLE TOUS LES FRANÇAIS D’ORIGINE ARABE A BOYCOTTER LES ELECTIONS LEGISLATIVES.









Aucun commentaire: