lundi 2 avril 2012






Georges Ibrahim Abdallah, « citoyen d’honneur » de Calonne-Ricouart (62)

Aussitôt dit, aussitôt fait.

A la demande du maire et conseiller général PCF André Delcourt, le conseil municipal vient d’élever Georges Ibrahim Abdallah au rang de
« citoyen d’honneur » de Calonne-Ricouart, dans le Pas-de-Calais.

A l’unanimité et à main levée ! C’est la première fois en France qu’un tel honneur est accordé à un prisonnier politique.

Communiste libanais, Georges Ibrahim Abdallah est en effet le plus ancien prisonnier politique de l’Hexagone (voir notre édition du 16 février 2012).

En octobre dernier, il entamait à Lannemezan sa 28e année de détention pour « complicité » dans l’exécution en 1982 d’un agent du Mossad et d’un autre de la CIA, « sans qu’aucune preuve de sa culpabilité n’ait jamais été apportée », a rappelé André Delcourt aux élus locaux.

Fustigeant l’attitude des Etats-Unis qui font pression sur la France pour empêcher sa libération, le premier magistrat se dit prêt à « accueillir, le temps d’un week-end, ce militant anti-impérialiste de la Cause palestinienne à Calonne la Rouge ».

Georges Ibrahim Abdallah vient en effet de déposer sa 8e demande de libération conditionnelle.

Début avril, il quittera sa prison des Pyrénées pour le Centre national d’Observation de Fresnes, passage désormais obligé et préalable à tout élargissement…

La campagne pour exiger la libération de cet otage de l’Etat français va alors s’intensifier.

La section PCF de Calonne-Ricouart et le comité « Libérez-les ! » de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques (59 – 62) ont édité une carte postale au slogan évocateur : « 28 ans, ça suffit ! Libérez Georges Ibrahim Abdallah ».

A noter enfin que ce 1er mars, André Delcourt recevait par ailleurs de Beyrouth, un courrier de Joseph Abdallah, le propre frère de Georges Ibrahim, et de comités de soutien au Liban.

Ils y saluaient André Delcourt et la commune de Calonne-Ricouart pour « cet acte de solidarité politique.

Nous sommes persuadés que cette initiative qui s’inscrit dans la ligne progressiste du Bassin minier, espace historique de résistance à l’impérialisme, pourrait servir d’exemple modèle de soutien pour la libération de notre camarade Georges Ibrahim Abdallah, et pour la gloire des causes justes ».





Pour écrire à notre camarade Georges, voici l’adresse :

Georges ABDALLAH
2117/A – CP de Lannemezan
204 rue des Saligues
BP 70166
65307 LANNEMEZAN




UNE PÉTITION 

SIGNONS ET FAISONS SIGNER :



RAPPEL

MARCHE SUR FRESNES
14 AVRIL 2012...A 14H30
RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRISON, PENDANT QUE GEORGES AFFRONTE ENCORE UNE FOIS LES EXPERTS DU POUVOIR SARKOZY



Aucun commentaire: