lundi 30 mai 2011





(merci Nizar)





A nos lectrices et lecteurs arabophones



R = c.r
ou un projet de Changement Résistant

(Khaled Hdadeh – Secrétaire Général du PCL)

http://www.aloufok.net/spip.php?article4433




La peur de nos révolutions ?






vendredi 27 mai 2011

IL SUFFIT D'UN BATTEMENT D'AILES D'UN PAPILLON...




La dette du Tiers-Monde : tragédie en cinq actes
http://www.michelcollon.info/La-dette-du-Tiers-Monde-tragedie.html





Les USA et leurs alliés contre la démocratie dans le monde arabe
http://www.michelcollon.info/Les-USA-et-leurs-allies-contre-la.html


jeudi 26 mai 2011

APRES L’ESPAGNE, LA JEUNESSE ET LE PEUPLE DE FRANCE ORGANISENT LEUR RESISTANCE…

ILS PRENNENT L’ARGENT, PRENONS LA RUE

http://www.reelledemocratie.com/



Des rassemblements partout en France :

JEUDI 26 MAI :

LILLE : 12h et 18h, Place de la République
LYON : Campement permanent Place Bellecour
BAYONNE : 18h, Place de la Mairie
BESANçON : 18h, Place de la révolution
BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
DIJON : 19h, Place de la Libération
GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
MONTPELLIER : 18h à l'esplanade
NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
NIMES : 19h, Maison Carrée
PARIS : 19h à la Bastille
PAU : 20h Place Clémenceau
PERPIGNAN : AG 19h Place République
RENNES : 19h, Place de la Mairie
STRASBOURG : 19h, Place de la République
TOULOUSE : 19h Place du Capitole

VENDREDI 27 MAI

LILLE : 12h et 18h, Place de la République
LYON : Campement permanent Place Bellecour
BAYONNE : 18h, Place de la Mairie
BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
LANNION : 16h, parking des quais
MONTPELLIER : 18h à l'esplanade
NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
NIMES : 19h, Maison Carrée
PARIS : 19h à la Bastille
PAU : 20h Place Clémenceau
PERPIGNAN : AG 19h Place République
POITIER : 19h, Place du Marché


mercredi 25 mai 2011


A NOS LECTRICES ET LECTEURS ARABOPHONES


DES FAITS TROUBLANTS AYANT SECOUE LA SYRIE



samedi 21 mai 2011

ALI AUX PAYS DES MERVEILLES
(21 MAI 2011)


Une commission gouvernementale israélienne a approuvé jeudi 19 mai la construction de 620 nouveaux logements dans le quartier de colonisation juive de Pisgat Zeev, à Jérusalem-Est occupée et annexée, et devrait donner son feu vert à la création de 900 autres dans le quartier de colonisation de Har Homa, près de la ville palestinienne de Bethléem en Cisjordanie, a déclaré l’ONG israélienne Ir Amim.

Depuis la conquête en juin 1967 de Jérusalem-Est, à majorité arabe
(270 000 Palestiniens), Israël y a construit une douzaine de quartiers
de colonisation, où vivent plus de 200 000 Israéliens, et a proclamé l’ensemble de la ville sa capitale "éternelle et indivisible".

Cette annexion n’a jamais été reconnue par la communauté internationale, qui considère le secteur oriental de Jérusalem comme un territoire occupé.
Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l’État auquel ils aspirent.






Réconciliation « bidon » ?

Nous sommes fiers d’avoir réussi à réconcilier l’esprit et l’acte résistants avec la Collaboration ; une réconciliation sous l’impulsion de l’intelligence impérialiste avec une logique qui consiste à mettre en exergue l’effet 67 et faire oublier la cause 48.

Ainsi, pendant que les dirigeants sionistes multiplient leurs efforts de colonisation sur les miettes restantes de la Palestine, nous nous préparons pour administrer des entités formant le bantoustan palestinien avec comme pseudo capitale Jérusalem Est.

Ce bantoustan promis sera l’espace de toutes les répressions, notamment de la sacro sainte chasse aux résistants.

« VICTOIRE, OSONS-NOUS CRIER ? », car Obama vient de déclarer être prêt à reconnaître l’État Palestinien dans ses frontières de 1967…Comme si 67 était la véritable cause qui avait généré la Naqba.

Disons clairement que :


1- L’unité, la vraie, est celle initiée par la Résistance ; l’Histoire des peuples nous a confirmé à plusieurs reprises qu’une résistance minoritaire au départ a su frayer son chemin vers l’unité de son peuple autour d’elle et que toute réconciliation avec son contraire l’anéantira.

2- La seule référence historique est 48 pour, non seulement le retour de tous les réfugiés dans leur pays, mais aussi pour libérer la Palestine par le démantèlement de l’entité sioniste et la construction d’un seul État Démocratique, pour tous les musulmans, juifs et chrétiens palestiniens.






IL SURFE SUR NOS VAGUES


Obama « aime » nos « révolutions » ; déclaration d’amour pour pouvoir contourner, voire dévier nos révolutions de leur chemin ou encore les faire avorter.

La contre-révolution fermement soutenue par l’impérialisme et intelligemment conduite est en marche afin de préserver l’ordre établi (pillages des richesses, soumission à des diktats détruisant nos infrastructures économiques et générant la plus profonde des pauvretés, main mise sur nos mains d’œuvre gratuites), tout cela sous l’étiquète bien connue de création du « Nouveau Moyen Orient » qui serait supervisé, géré et surveillé par leur base avancée : l’entité sioniste.

C’est pour préserver son ordre qu’au nom de la démocratie, des libertés, du progrès et de la modernité, l’impérialisme finance les acteurs de toutes les violences et de toutes les haines ethniques ou confessionnelles, incite au chaos et au terrorisme en les soutenant, pour qu’ensuite il puisse renouveler ses pions sur l’échiquier du pouvoir partout dans nos pays.

C’est encore pour préserver son ordre qu’il manœuvre pour anéantir les derniers bastions ayant soutenu nos résistances palestinienne et libanaise, en profitant non seulement de la nature des nos pouvoirs locaux, mais aussi de la courte vue et de la faiblesse d’analyse de nos partis et organisations dits révolutionnaires, incapables de prendre des initiatives pour conduire nos révolutions.






Obama peut surfer sur les vagues de nos révolutions naissantes ; cependant, il devra s’attendre à la grande vague de notre tsunami qui n’est encore pas arrivée et qu’elle aura à le renverser en balayant sur son chemin non seulement tous ses pions, anciens comme nouveaux, mais aussi son gendarme dans notre région, tant chéri et protégé.


mercredi 18 mai 2011

ALI AUX PAYS DES MERVEILLES





LE DROIT DE RETOUR AU PAYS, LA PALESTINE (PARTIE 1)
MAJDEL CHAMS (LE GOLAN - SYRIE)





video









LE DROIT DE RETOUR AU PAYS, LA PALESTINE (PARTIE 2)
MAJDEL CHAMS (LE GOLAN - SYRIE)





video


















ALI AUX PAYS DES MERVEILLES
18 MAI 2011














NETANYAHU AVAIT BIEN NOTE LA DANGEROSITE DE LA SITUATION SUR LE PLATEAU SYRIEN :










HASSANE EST PASSE DE L’AUTRE COTE





Hassane Hjazi a 28 ans. Il est Palestinien, fonctionnaire au ministère syrien de l’éducation nationale. Il était au Golan ce dimanche 15 mai, à la frontière avec la Palestine. Sauf qu’à la différence de ses camarades, Hassane a réussi à passer. Il est même allé jusqu’à Tel-Aviv avant d’être arrêté par la police des autorités d’occupation.

Dans une déclaration télévisée à la onzième chaîne, Hassane déclare qu’il a voulu retrouver la maison de ses ancêtres à Yafa... faire revenir sa famille pour y vivre.

Les autorités d’occupation ont déclaré vouloir garder Hassane en détention jusqu’à jeudi pour enquête plus approfondie... car son exploit constitue une véritable menace à la sécurité d’Israël.

Hassane avait également déclaré qu’il ne reconnaît aucun pays portant le nom d’Israël et qu’il se trouve en ce moment sur sa terre, dans son pays, la Palestine.

Il avait ajouté que probablement des palestiniens ne désirent plus retourner dans leur pays ; cependant beaucoup de juifs désirent quitter mon pays.

Hassane concluait en ajoutant, nous citons : « Je confirme ma volonté de rester là où sont nés mon père et mon grand père et je n’hésiterai à ramener ma famille. »

Notons enfin que Hassane est fonctionnaire au ministère Syrien de l’Education Nationale, chose interdite au pays des Hariri où le lot quotidien des réfugiés palestiniens est à la fois la misère, le rejet, l’insécurité et une vie qui s’assimile à celle des ghettos…































Flottille pour Gaza: « pas la bonne réponse » selon Ashton


Une flottille humanitaire comme celle qui est en préparation « n'est pas la bonne réponse » au problème du blocus israélien de la bande de Gaza, a estimé mercredi dernier la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

« Je ne pense pas qu'une flottille soit la bonne réponse à la situation humanitaire à Gaza », a-t-elle déclaré lors d'un débat au Parlement européen, alors que deux députés européens d'extrême gauche ont fait part de leur intention de prendre place à bord du convoi maritime qui doit appareiller en juin.

« Notre position à l'égard du Hamas n'a pas changé », a-t-elle assuré, alors que le Hamas vient de sceller un accord de réconciliation avec le Fatah.




ALI AUX PAYS DES MERVEILLES
18 MAI 2011




Le Premier ministre du Qatar rencontre secrètement Benjamin Netanyahu

« Les changements, appuyés par le Qatar, ne constitueront aucune menace à la sécurité de l’entité sioniste »
(Cheikh Hamad Ben Jassem al-Thani)


Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a, au cours de sa visite à Paris le 10 mai 2011, secrètement rencontré le Premier ministre du Qatar. C’est ce qu’a affirmé l’hebdomadaire français sarcastique Le Canard enchaîné.

Selon le journal, au terme de sa rencontre avec le président Sarkozy, Netanyahu serait revenu à l’intérieur du palais de l’Élysée par une porte dérobée pour y participer à une rencontre confidentielle avec le président Sarkozy et le Premier ministre qatari, cheikh Hamad Ben Jassem al-Thani.

L’hebdomadaire français s’est contenté de rapporter que cette rencontre a porté sur les contacts préliminaires entre « Israël » et le Qatar concernant l’achat de gaz naturel afin de résoudre les problèmes d’approvisionnement en gaz égyptien.

Les discussions portaient également sur les efforts visant la libération du soldat israélien détenu par le Hamas.


Par ailleurs, le quotidien libanais Assafir, a révélé que les deux dirigeants ont notamment discuté des derniers développements en Syrie.

Citant une source arabe à Paris, Ben Jassem a rassuré Netanyahu des conséquences des changements en Syrie et dans le monde arabe.
« Les changements, appuyés par le Qatar, ne constitueront aucune menace à la sécurité de l’entité sioniste », a-t-il assuré.




Une société de l’Entité Sioniste pour la sécurité de la coupe du monde à Qatar 2022


Selon le quotidien libanais arabophone Al Diyar, le Qatar a chargé une société de l’Entité Sioniste de veiller sur la sécurité durant la coupe du monde de football qui devrait être organisée dans cet émirat en l’an 2022.

La société en question ne devrait pas afficher son origine, précise le journal. Elle serait présentée comme étant américaine.

Par conséquent, il fut convenu que ses membres dissimulent leur véritable identité : ils ne seront pas autorisés à utiliser leurs passeports israéliens en entrant au Qatar. Il est question en contrepartie de pièces d’identité américaines, voire ukrainiennes.

Estimés à 2500 hommes, ils seront sélectionnés parmi ceux qui ont une allure moyen-orientale, pour ne pas être suspectés.

Selon le journal, citant une source américaine, c’est bien Doha qui a choisi de son plein gré l’entité sioniste pour la sécurité de la coupe.




Netanyahu pas content de la situation sur le plateau


Netanyahu, tout en défendant son armée pour ses massacres perpétrés contre les manifestants pacifiques pour le retour des réfugiés palestiniens dans leur pays, avait exprimé une profonde inquiétude de l’évolution de la situation sur le plateau du Golan occupé ; à ce sujet, il avait insisté sur la forte dangerosité de cette situation.




Cinq membres de L’Opposition Syrienne auraient rencontré le vice ministre du Développement de l’Entité Sioniste


Hier , le 17 mai 2011, à Vienne, le porte parole du Parti Libéral Autrichien avait déclaré que dans la soirée, aura lieu une rencontre entre cinq responsables de l’Opposition Syrienne et le vice ministre du Développement au ministère de Netanyahu, Monsieur Jacob Qara, membre du Likoud.

Ce parti de la droite autrichienne avait refusé de divulguer l’identité de ces cinq membres de l’Opposition Syrienne.


dimanche 15 mai 2011










Malgré l’acharnement des occupants nazis
et de leurs protégés vichystes
à vouloir mettre la France à genoux,
la France a vaincu grâce à sa résistance…
Il en sera ainsi pour la Palestine.












15 MAI 2011
LA GRANDE MARCHE
POUR LE DROIT DE RETOUR EN PALESTINE DES REFUGIES PALESTINIENS


LIBAN

LES FORCES ARMEES DE L’ENTITE SIONISTE OUVRENT LE FEU SUR LES 50.000 MANIFESTANTS PACIFIQUES A MAROUN AL RAAS

BILAN PROVISOIRE :

10 MARTYRS ET 122 BLESSES







GOLAN, LE PLATEAU SYRIEN OCCUPE

LES FORCES ARMEES DE L’ENTITE SIONISTE OUVRENT LE FEU SUR LES MANIFESTANTS PACIFIQUES

BILAN :

1MARTYR ET 170 BLESSES







GAZA ET CISJORDANIE

LES FORCES ARMEES DE L’ENTITE SIONISTE OUVRENT LE FEU SUR LES MANIFESTANTS PACIFIQUES

BILAN :

1MARTYR, 120 BLESSES ET SIX ARRESTATIONS







dimanche 8 mai 2011

Le projet sioniste dont le lancement avait généré Al Naqba se poursuit jusqu’au nos jours en Cisjordanie








La Topologie du « Gruyère » se poursuit jusqu’à nos jours ; le grignotage des terres palestiniennes opère d’une façon intelligente : destruction de la moindre infrastructure agricole, déracinement des oliviers et des arbres fruitiers, destruction de maisons,…, bref toute manœuvre imposant le départ des palestiniens de leur terre est mise en branle par l’Occupation Sioniste.

Une fois les terres « nettoyées », l’Occupation passe à la deuxième phase qui consiste à étendre leurs colonies existantes ou à construire de nouvelles, sans oublier d’étendre les murs dites de « sécurité ».

Mais le plus flagrant dans cette topologie est son application dans le domaine concernant une ressource naturelle : l’or bleu.


L’Occupation Sioniste procède déjà à la destruction des puits privant d’eau les palestiniens, leurs animaux et leurs terres agricoles.

Mais aussi, à des endroits, elle procède à des opérations de vol de cette eau par dérivation ou par d’autres moyens techniques agricoles au profit de ses colonies.

Pire l'entreprise sioniste Mekorot qui contrôle la distribution et la vente d'eau en Cisjordanie a, à ce jour, saisi 80% des eaux souterraines dont la majorité est dédiée aux colonies et moins de 20% aux palestiniens.





Enfin et sans fin, en guise de conclusion, le projet sioniste s’est, à ce jour, emparé de plus de 43% de la superficie de la Cisjordanie au bénéfice de sa politique d’extension colonialiste ; parmi ces 43%, 13 venant des terres agricoles fertiles.

Je vous laisse deviner ce que serait à terme l’Etat Palestinien dont nous miroitent l’impérialisme protecteur de l’entité sioniste et de ses alliés…



Seul l’acte résistant dans toute sa diversité, armé et pacifique, pourra mettre un terme définitif à cette redoutable topologie…et à libérer la Palestine, toute la Palestine.

samedi 7 mai 2011

Les tensions politiques montent au Liban autour du Tribunal spécial (TSL) dans le cadre de l’enquête sur l’attentat qui a tué l’ancien Premier ministre Rafic Hariri en 2005, a affirmé, vendredi, un rapport du secrétaire général de l’ONU.

Dans ce rapport présenté au Conseil de sécurité, Ban Ki-moon "note que la tension politique au Liban a augmenté ces derniers mois, alimentée entre autres choses par les procédures engagées par le TSL", a indiqué le porte-parole adjoint de l’ONU Farhan Haq.

"Il a dit que les positions en faveur ou contre le TSL sont de plus en plus tranchées et polarisent le pays", a ajouté Farhan Haq.

Le secrétaire général a également relevé "la prolifération générale des armes en dehors de tout contrôle de l’État, combinée à l’existence de milices lourdement armées, de mauvais augure pour la paix intérieure et la prospérité du Liban".

Ban Ki-moon "demeure convaincu que le désarmement des groupes armés au Liban, en particulier le Hezbollah, a le plus de chances d’aboutir dans le cadre d’un processus politique".

"Il a appelé les dirigeants libanais à renouer le dialogue national sous les auspices du président Michel Sleimane".







LIBAN RESISTANCE

Est-ce le hasard que Ban Ki-moon choisisse ce Mai 2011, plus particulièrement la période où le chaos et les violences s’installent en Syrie, pour tenir des propos contre notre résistance ?

Sans doute la réponse est non ; ce pion entre les mains de l’impérialisme, faussement désigné Premier Responsable des Nations Unies, converge à travers ses propos avec la formidable manœuvre impérialiste de récupération et d’avortement de nos révolutions.

Leur objectif, loin de soutenir nos peuples dans leur quête de libertés, de démocratie et de justice sociale, est double :

1- Faire pérenniser leur modèle de société en nous imposant des changements superficiels à la tête des pouvoirs, avec une hypocrisie sans précédent nous faisant croire à leur soutien. Ainsi le pillage de nos richesses, l’aggravation de la misère au travers leurs diktats de rigueur économique et la soumission de nos pays respectifs à l’hégémonie sioniste resteront des logiques bien ancrées dans toute la région du Moyen Orient, à l’abri des consciences et des vents de révolte ;

2- Cela se fera avec la liquidation de toute résistance, plus particulièrement celles des deux peuples palestiniens et libanais, d’abord en leur coupant le cordon de solidarité qui les lie avec les peuples frères. La sécurité de leur poste avancé dans la région, c’est-à-dire l’entité sioniste, étant et restera toujours leur grande priorité.

Deux objectifs qui se complètent en s’imbriquant

Puis gare à toutes celles et tous ceux parmi nous qui tenteront de s’y opposer et de résister !!!

vendredi 6 mai 2011

Viendra un jour où, sur cette terre de Palestine, de tels messages largement diffusés par la TV sioniste trouveront leur demeure dans la poubelle de l’Histoire…



video






En attendant, voici l’écho provenant de mon pays, le Pays des Cèdres…




video

Raymond RICHA
L’ASSASSINAT EXTRA JUDICIAIRE DE BEN LADEN !



De quoi avaient-ils peur ?

L’empressement marqué des assassins États-uniens à exécuter Ben Laden et à faire disparaître son cadavre laisse perplexe. Un escadron de para, bardé d’armes sophistiquées, le casque à la Nintendo posé sur le nez, monté à la Zorro sur quelques hélicos, fond sur sa proie un jour de mai.

La cible : un retraité, retiré dans sa datcha au nord d’Islamabad la mafieuse, pénard avec sa famille nombreuse, inactif depuis quelques années, regardant à la télé les franchisés légitimés de la soi-disant organisation Al Qaïda, s’exciter à la périphérie des combats que mène la résistance des peuples arabes opprimés, révoltés.

L’exécution extra judiciaire des « injusticiers » surarmés aura permis de faire taire un témoin gênant, c’est la seule conclusion que l’on puisse tirer de ce coup fourré à l’américaine.

L’héritier élu du chef des bandits de l’époque (2001) pourra dormir tranquille ; Barak Obama, à l’enseigne de George W. Bush en 2001, est apparu précipitamment à la télévision, heureusement sans porte-avion, pour annoncer le fait d’armes courageux de son corps d’armée hargneux : un vieillard désarmé a été assassiné aux confins d’une région ravagée par les drones de l’empire.

Il résistait et il en savait trop pour être rapatrié et interrogé ; de toute façon, tout ce qu’il aurait pu révéler, l’État major américain le savait déjà. Alors à quoi bon laisser parler ce ressuscité devant les caméras de la télé à la face du public hébété ; et lui donner l’occasion de raconter les malversations des puissants et les complots des malfaisants ?

D’ailleurs, la sanguinaire et honteuse prison de Guantanamo n’étant toujours pas fermée, un prisonnier illégal de plus et pourquoi pas - aux côtés de l’enfant canadien que le gouvernement canadien ne veut pas rapatrier ?

Que nenni, il en savait trop ce « héros » !

Non mais vraiment, les stratèges de la Maison blanche nous prennent-ils pour des demeurés ?

Après l’avoir cherché pendant ces dix dernières années, pourquoi était-il devenu si urgent de le faire taire pour l’éternité ?

Pouvait-il révéler des informations cachées, des complicités, l’origine de ses informateurs, la provenance des armes de son organisation, qui a entraîné ses satrapes (si ce sont bien eux qui ont fait le coup !), qui les a cachés, armés, payés, le nom de ses alliés?

Autant de questions que l’on ne pourra jamais lui poser.

Ou alors, Ben Laden n’était plus rien dans cette saga, ses héritiers et ses officiers sont ailleurs et cet assassinat illégal des paras de l’armée américaine dans une néo colonie, occupée (Pakistan), n’aura été que la vengeance puérile d’une puissance en déclin ?

Ce meurtre barbare, télévisé, n’aura servi qu’à exacerber la hargne et la colère de ses partisans frustrés et à accréditer un « héros » de plus aux pays des néo-colonisés.

Demain, dans une ville quelconque, un illuminé se fera sauter au milieu d’une foule innocente et tous ces commentateurs et analystes zélés que j’ai entendus s’esclaffer et chanter hier à la télé viendront pleurer des larmes de crocodiles et, en poltrons qu’ils sont, crier vengeance et demander d’autres meurtres sauvages extra judiciaires sans acte d’accusation, sans procès, sans témoins gênants, sans même le cadavre de l’accusé.

Mais qu’ont-ils donc à cacher ces assoiffés du sang des « martyrs » manipulés ?

Quelle est la question précisément à propos de cette exécution sommaire, extrajudiciaire, de Ben Laden, que l’on nous présente comme le démon incarné, et de quelques membres de sa famille ?

La question n’est pas de soutenir Ben Laden et le terrorisme, ça c’est le manichéisme américain qui nous inflige cette dichotomie patentée.

La véritable question à propos de Ben Laden concerne l’opposition et la guerre entre deux groupes terroristes, ceux dirigés par les américains et ceux dirigés par Ben Laden, lequel est le plus dangereux pour les peuples du monde ?

La déclaration que le chef des terroristes américains (George W. Bush) a faite en 2001 m’apparaît très dangereuse. George Bush a alors déclaré que :

1) les États-Unis d’Amérique se réservaient l’exclusivité des opérations terroristes dans le monde ;

2) les États-Unis d’Amérique se réservaient l’exclusivité des opérations terroristes dans le monde ;

3) les États-Unis ne toléreraient aucune résistance à leur hégémonie militaire ;

4) les États-Unis d’Amérique prendraient tous les moyens disponibles, y compris le terrorisme international, pour maintenir leur suprématie et écraser toute résistance.

Ce lâche assassinat de monsieur Ben Laden (peu importe les activités menées par la victime) est l’affirmation que Barak Obama souscrit parfaitement au dogme alors proclamé par W. Bush en 2001 et il constitue un action visant à terroriser les peuples du monde afin de bien démontrer à quiconque penserait à se soulever contre l’hégémonie militaire américaine qu’il sera pourchassé et abattu sans sommation, sans procès, sans pitié, lui et sa famille et tous ses supporteurs.

Washington espère que les peuples arabes qui se révoltent en ce moment, sans prendre garde à Ben Laden et à Al Qaïda, comprendront le message.

À bon entendeur salut.
Robertbibeau@hotmail.com
5 Mai 2011




Site à visiter :
http://www.michelcollon.info/Des-journees-de-grands-progres.html

jeudi 5 mai 2011













La réconciliation serait-elle trop belle pour être vraie ?







Certes cette réconciliation est un pas positif ; cependant, en se limitant aux appareils sans se propager et s’enraciner dans le peuple, elle sera vouée à l’échec.



Le peuple est appelé à se réconcilier avec son Histoire :

La Palestine dans toute son intégralité, avec un peuple, dans ses trois croyances musulmane, juive et chrétienne, uni et chéri

Il aura à exiger l’unité de sa résistance par l’abandon de la bipolarité et par l’adoption d’une stratégie unificatrice et révolutionnaire.

Ce peuple réconcilié aura à empêcher les arrestations, les convocations et les perquisitions ; il aura à exiger la dissolution de l’appareil sécuritaire de la Collaboration et la libération de tous les détenus politiques.
Sur la moindre portion de cette terre de Palestine, il est inconcevable de témoigner de la poursuite, de l’arrestation et de la détention d’un résistant ou d’un partisan.

Ce peuple réconcilié aura à réclamer les libertés d’expression et à exiger la gestion saine de ses affaires, dans la justice sociale.

Ce peuple réconcilié empêchera tout dérapage car les tentatives de l’ennemi ne manqueront pas. Ce dernier a et aura toujours ses atouts, notamment le financement, pour faire pérenniser l’esprit et l’acte de collaboration et pour répandre le désintéressement et la corruption dans la gestion des affaires internes.

La réconciliation limitée aux appareils, démunie de ses fondements et de sa dynamique révolutionnaire et unificatrice, coupée du peuple, sera trop belle pour être vraie.


De Ramallah à Gaza, des extrêmes frontières avec la Jordanie jusqu’au large de la Méditerranée, des frontières avec le Liban jusqu’à Rafah, l’espace témoignera sinon il jugera sans pardonner sur les actes.

mercredi 4 mai 2011




O chêne rouge
Pour toi
Depuis longtemps
J’avais rédigé
Ma vie
Par le feu
Et les chansons

O chêne rouge
Le plus beau des chênes
Je cueillerai
Une de tes feuilles
Et je rédigerai
L’histoire des gens
Qui nous ont quittés
Et celle du devenir

Dans une de tes nuits
En fête
Je cueillerai
Tes rendez-vous
Et par toi, je rédigerai
Un poème
Caché dans mes yeux

Pour toi
J’avais depuis longtemps
Rédigé ce poème
Du temps, O mon Père
Où vous n’étiez pas nombreux
Du temps des usines et des ouvriers
De ce temps où l’écriture sur les murs
Et les tracts étaient difficiles

O Père
J’ai peur
Que les confessions
Nous effacent
Cache moi
Au-delà des frontières
Celles des chansons
Au cœur de ce chêne

O chêne rouge
Pour toi
Depuis longtemps
J’avais rédigé
Ma vie
Par le feu
Et les chansons




LA REVOLUTION EST DE PAR SA NATURE A LA FOIS :

Le combat contre nos modèles de société qui sévissent depuis nos respectives « indépendances » à nos jours et qui nous prouvent aujourd’hui leur incapacité de satisfaire la moindre revendication de nos peuples,…Ce combat devra aboutir à leur inéluctable chute

Le refus du modèle néo libéral que l’impérialisme tente de nous imposer par ses diverses manœuvres d’avortement, de récupération ou de chantage

Le chantier de construction d’un modèle de société ouvrant la voie au socialisme

La résistance face à l’expansionnisme sioniste, aux agressions de l’impérialisme et à leurs diverses tentatives répétées pour nous diviser, nous nous entretuer, pulvérisant ainsi notre nation en entités soumises

Toute autre « révolution » ne sera pas la nôtre ; elle sera la leur…



TOUCHE PAS A MA SYRIE

POUR TOUS CEUX QUI PRENNENT LES INFORMATIONS DES CHAINES ARABES ET INTERNATIONALES POUR DE L'ARGENT COMPTANT,

LE TEMOIGNAGE DE LA RELIGIEUSE REFUTE TOUTE LA PROPAGANDE.

CELA NE VEUT PAS DIRE POUR AUTANT QUE LES REVENDICATIONS POPULAIRES SONT ILLEGITIMES, BIEN AU CONTRAIRE.

MAIS CETTE SOI-DISANTE COMMUNAUTE INTERNATIONALE NE VEUT DE REFORMES A PARTIR DU REGIME, MAIS METTRE EN PLACE CEUX QUI ASSURERONT LA PERENNITE D'ISRAEL ET SA SUPREMATIE, AVEC LA COMPLICITE DES REGIMES ARABES « DEMOCRATIQUES » COMME LE QATAR ET L'ARABIE SAOUDITE!!!!

Témoignage d'une religieuse carmélite syrienne en suivant le lien en fin de page,

Ceux qui s'intéressent à la vérité doivent le lire absolument.

C'est une religieuse carmélite syrienne qui témoigne de la situation en Syrie et des mensonges des médias. Cela m'a rappelé combien j'ai été heurté la première fois que j'ai voyagé après le début des guerres civiles libanaises : ce qui était raconté par les grands groupes d'informations était le contraire de ce que j'avais vu, entendu et vécu au Liban.

Depuis, je sais que je dois me battre pour la vérité. Mais ce combat est tellement dur, la vérité est tellement incroyable pour les citoyens occidentaux, trompés par leurs médias et leurs dirigeants, que je suis heureux de pouvoir vous faire lire ce témoignage d'une sœur chrétienne dont la vie se passe en prières, loin des intérêts terrestres du monde. Elle aussi a trouvé de son devoir de « rendre témoignage à la vérité », même si cela doit l’impliquer dans les affaires de ce monde.

(Roger AKL)



Pour lire ce témoignage, suivre le lien ci-dessous :
http://arzatloubnan.free.fr/crible.doc



LIBAN RESISTANCE
INTERPELLE TOUTE CONSCIENCE
EN VUE D'UNE LARGE DIFFUSION DE CE TEMOIGNAGE

lundi 2 mai 2011



Syrie
1er MAI

Plusieurs groupes syriens de défense des droits de l’homme ont appelé dimanche à la libération d’Hassan Ismail Abdel Azim, arrêté la veille par les services de sécurité en dépit de la levée de l’état d’urgence.
M. Abdel Azim, presque octogénaire, est secrétaire général du parti de l’Union socialiste arabe et porte-parole du Rassemblement national démocratique, mouvements d’opposition de gauche.

L’organisation nationale pour les droits de l’homme (NOHR) a pour sa part fait état de l’arrestation samedi à Alep d’un leader communiste, Omar Kachach, 85 ans, emprisonné déjà à plusieurs reprises.



Liban Résistance


Dénonce la répression et les violences qui s’abattent sur le peuple et sa jeunesse

Exige la levée immédiate de l’état de siège, la libération de tous les détenus, notamment d’Ismaïl Abdel Azim et d’Omar Kachach

Appelle au respect des libertés d’expression et de manifestation par la dissolution de l’appareil répressif de l’Etat et la traduction devant la justice de tous les responsables des violences

Parce que le destin de la Syrie est aussi celui de toutes les consciences révolutionnaires et résistantes arabes, il appelle au changement démocratique par la paix civile, le dialogue national et la participation de toutes les forces vives, dans le rejet de toute ingérence étrangère et dans le renforcement du combat pour l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Syrie


dimanche 1 mai 2011

UN « BOUQUET DE MUGUET » DE LA PART DU REGIME SAOUDIEN
Le fascisme, appuyé par l’Arabie Saoudite déferle au Bahreïn

Manifestations réprimées par les forces de l’ordre appuyées par les troupes armées du régime saoudien

Arrestations, condamnations à mort et en vue, des exécutions de la peine capitale

Démolition des lieux de culte

Rafles, chasse aux sorcières, destruction de biens appartenant à des militants ou à leurs familles, gazage des foyers dans la région de Marwazan à Sanabess

LIBAN RESISTANCE
DENONCE LE SOUTIEN IMPLICITE DE L’IMPERIALISME ET DE SES ALLIES AU POUVOIR FASCISTE AINSI QUE LE SILENCE DES MEDIAS



LE CHANTAGE « OBAMA »

Si la réconciliation palestinienne aboutit à un gouvernement d’Union Nationale, nous aurons alors à revoir notre « aide »



1ER MAI ARABE

EN HOMMAGE A TOUS NOS MARTYRS



ET


SOLIDARITE AVEC NOTRE JEUNESSE