vendredi 23 décembre 2011




ALGERIE
22 décembre 2011


Un jeune chômeur s’est immolé par le feu, mercredi 21 décembre au soir, en plein centre de la petite ville d’Aokas, à 260 km à l’est d’Alger…



Cinq litres d’essence…Le feu…Puis plus rien de ce corps



Combien encore de nos jeunes doivent s’immoler pour que notre conscience de lutte des classes, de la nécessité historique d’une justice sociale et de l’avènement de notre pleine souveraineté sur toutes nos richesses matérielles et immatérielles se réveille en nous ?  


Aucun commentaire: