samedi 26 novembre 2011






PROTEGEONS SES EAUX, SES FORETS…ENCOURAGEONS CES ASSOCIATIONS DE VILLAGES QUI ENTRETIENNENT SES CEDRES, AVEC PEINE ET EN L’ABSENCE DE L’ETAT…



PROTEGEONS SON SOL ET SES NAPPES DE LA FOLIE DES HOMMES QUI NE PENSENT QU’A L’ENFOUISSEMENT DE LEURS DECHETS…



DECRETONS LA DEPOLLUTION DE SES PLAGES, PAR AMOUR DE LEURS VAGUES QUI UN JOUR CARESSERONT LES PIEDS NUS DE NOS ENFANTS…



ABANDONNONS CETTE TERRIBLE EQUATION QUI EMPOISONNE SON AIR EN IMPOSANT A CHAQUE FAMILLE COMPOSEE DE TROIS MEMBRES, PLUS DE QUATRE VEHICULES A RABAIS PARMI LES PLUS POLLUANTS SUR CETTE TERRE ; OSONS REVENDIQUER NOTRE DROIT AU TRANSPORT PUBLIC ET ENCOURAGEONS LES MODES DOUX DE DEPLACEMENT…

POURSUIVONS LA DEPOLLUTION DE CETTE TERRE DU SUD ENCORE BOURREE DE GRAPPES DE LA MORT…



APPRENONS A NOS ENFANTS COMMENT LE PROTEGER ET COMMENT RESISTER A LA FOLIE DES HOMMES…



NOTRE LIBAN EST UNE FRACTALE…LE MOINDRE FRAGMENT DE SON PAYSAGE EST, PAR HOMOTHETIE INTERNE, UNE COPIE DE LUI-MEME…

NOTRE LIBAN EST DONC VULNERABLE ; PROTEGEONS-LE AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD.

Aucun commentaire: