mercredi 5 octobre 2011







ATTACHEMENT À LA DÉMOCRATIE



En devenant partenaire de l'Assemblée parlementaire, le Conseil national palestinien réaffirme son attachement à la démocratie pluraliste. Il s'engage à œuvrer pour l'abolition de la peine de mort, l'organisation d'élections libres et la participation égale des femmes et des hommes à la vie publique et à la vie politique.



L'attribution de ce statut au Conseil national palestinien a été approuvée à Strasbourg par cent dix voix contre cinq et dix abstentions, la quasi-totalité des parlementaires s'en félicitant, à quelques nuances près.



"C'est une occasion qui nous est donnée de dire que nous voudrions deux peuples, deux Etats et deux démocraties, dans l'inclusion et le respect des minorités mutuelles", s'est réjoui le Suisse Andreas Gross, président du groupe socialiste. Le Français Rudy Salles, député Nouveau Centre des Alpes maritimes, a au contraire souligné que l'obtention de ce statut "n'impliqu(ait) pas une reconnaissance implicite d'un Etat palestinien" par l'Assemblée.



La Knesset, le Parlement israélien, bénéficie elle-même depuis 1957 du statut d'observateur, proche de celui de partenaire pour la démocratie, mais réservé aux démocraties "matures", auprès de l'Assemblée de Strasbourg.



L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a octroyé mardi le statut de "partenaire pour la démocratie" au Conseil national palestinien,…



C’est historique !"

"quoi ?"

"les Palestiniens gagnent un statut de -partenaire- à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe"

"à quoi cela leur donne-t-il droit ?"

"à la parole"

"en contrepartie de quoi ?"

"ils s’engagent à s’abstenir de toute violence, à rejeter le terrorisme, à reconnaître le droit d’Israël à exister et à libérer le soldat Gilad Shalit"

"est-ce tout ?"

"pas tout à fait"

"quoi d’autre ?"

"Israël a salué la démarche de l’APCE"

"... !?"



Al Faraby

Mercredi, 05 octobre 2011






LIBAN RESISTANCE

Ils nous octroient le statut de "partenaire pour la démocratie" et ils n'ont jamais reconnu que pour la première fois dans l'histoire du monde arabe, des élections libres avaient eu lieu en Palestine et avaient porté à la gouvernance un mouvement de la Résistance Palestinienne...

Ils nous octroient le statut de "partenaire pour la démocratie" et 'ils persistent à ignorer la politique et les pratiques quotidiennes de l'Occupation sioniste sur la terre de Palestine; pas plus qu'hier, plus de 200 pieds d'oliviers (et ce n'est pas la première fois, puisque pratique courante) furent arrachés par les occupants, privant les paysans palestiniens de leur seule ressource et espérant qu'ils quittent leurs terres pour y asseoir de nouvelles colonies...

Ils sont tellement attachés à leurs idéaux de démocratie qu'ils persistent à ignorer le Mur de l'Apartheid qui,quotidiennement, brise des vies.



Le Peuple Palestinien ne doute plus de la justesse du choix de la résistance, seul chemin qui mène à la libération de la Palestine.





















Aucun commentaire: