lundi 27 juin 2011





FLASH SYRIE
26 juin 2011




Damas
A Al-Hijaz, marche populaire en soutien aux réformes


Plusieurs centaines de personnes ont défilé dimanche 26 juin en direction de la place d'Al-Hijaz exprimant ainsi leur soutien au projet de réformes conduit par leur Président et leur attachement à l'unité nationale.

Les participants ont également dénoncé la conspiration contre la Syrie, exprimant leur soutien à l'armée et les forces de sécurité dans leurs efforts pour préserver la paix civile.










Tartous
Rassemblement à la place du Musée National


Des centaines de femmes et d'enfants de Tartous se sont rassemblés à la place du Musée National pour exprimer leur attachement à l'unité nationale, la sécurité et la stabilité ainsi que leur soutien au programme global de réformes conduit par le Président.

La foule a exprimé son refus de toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures.

La marche a débuté par le chant en chœur de l'hymne national syrien, suivi par une minute de silence en hommage des martyrs civils et de l'armée. Des chandelles ont été également allumées.

Une pétition soutenant la réforme et dénonçant la campagne malveillante menée par certaines chaînes satellitaires circulait et a été massivement signée.

Les participants ont également publié une déclaration en anglais dénonçant l'ingérence étrangère dans les affaires intérieures syriennes et exigeant la cessation de l'incitation à la haine et à la discorde menée par les médias.

Ils ont appelé les organisations prétendant soutenir la démocratie et les droits de l’homme à dénoncer les crimes de l'occupant israélien.





Hassaké
Oui aux réformes et à l’unité nationale

Une tente a été dressée dans ce but.

Les délégations représentant les divers groupes sociaux et religieux ont affirmé leur engagement aux constantes nationales et leur détermination à participer au dialogue national.

Les participants ont affirmé que l'unité nationale est la source de la force et de l'immunité de la Syrie et qu’elle déjouera tous les complots tramés contre le pays.


Aucun commentaire: