lundi 21 février 2011

Palestinien, étudiant et salarié à Toulon
Mahmoud ne doit pas être expulsé, il doit être régularisé!

Mahmoud 29 ans est arrivé en France en 2005 de façon régulière.

Etudiant méritant il a acquis un master 2 de langage à l'université de Toulon Var tout en travaillant en tant qu'assistant de langue étrangère dans les lycées.

Son titre de séjour ayant expiré, Mahmoud effectue alors depuis plusieurs années des démarches auprès de la préfecture de Toulon pour être régularisé.

Sa présence en France, son travail actuel (depuis 4 ans il est en CDI en tant qu'agent d'accueil de nuit dans un hôtel), ses études, son implication dans la vie sociale locale (Mahmoud est musicien, bénévole associatif) sont autant de preuves d'insertion et justifient amplement qu’il soit régularisé.

Malgré tout, ces démarches ont toujours été rejetées par la Préfecture de Toulon.

Un nouveau dossier de régularisation a été déposé en août 2010. Or, voici que mardi dernier, suite à un contrôle de police « de routine », il est mis en garde à vue car son titre de séjour n’est pas à jour.

Contre toute attente, compte tenu de la solidité de son dossier de régularisation, le préfet signe un arrêté de reconduite à la frontière", c'est-à-dire une décision d’expulsion et, mercredi, il expédie Mahmoud en centre de rétention.

C’est une mesure injuste et inhumaine.

Du reste, le représentant du préfet a eu bien du mal à la justifier lors de l’audience du juge de la détention et de la liberté qui a décidé samedi de la libération de Mahmoud.

Le représentant du préfet a admis aussi que l’expulsion serait difficilement applicable contre tenu du blocus de Gaza.

Alors pourquoi cet arrêté d’expulsion ?

Pourquoi ce refus de régulariser la situation de Mahmoud ?

Parce qu’il est palestinien de Gaza ?

Parce qu’il est un militant progressiste, laïc, qui défend la cause palestinienne et ne s’en cache pas?

Pour « Faire du chiffre » quant aux nombre de procédures d’expulsion ?

Ou est-ce une simple erreur administrative ?

En attendant, Mahmoud est menacé de perdre son emploi !

Le Tribunal Administratif de Marseille statue ce lundi matin sur le recours déposé par l’avocat contre cet arrêté et pour demander sa régularisation. Nous verrons ce qu’il en est.

Quels que soient les résultats de cette audience, nous avons décidé de constituer un comité de soutien à Mahmoud El FIQAWI sur la base d’une demande simple.

Nous demandons à Monsieur le Préfet du Var de retirer cet arrêté d’expulsion et de régulariser enfin Mahmoud.

Toulon le 20/02/2011



PETITION EN LIGNE À L'ADRESSE :
http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N7001



Aucun commentaire: