jeudi 2 décembre 2010

UNE TROIKA CONTRE NOTRE RESISTANCE


L’entité sioniste a ces jours-ci multiplié ses actions le long de la ligne bleue : ses soldats postés dans les lieux-dits Sammaka et Roueissate el-Aalam, sis dans les collines de Kfarchouba, ont tiré à l'arme moyenne et lourde pendant une demi-heure sur les positions avoisinantes, le tout sous un survol intensif d'hélicoptères qui s'est étendu jusqu'aux pistes de ski situées au sud-ouest du mont Hermon.

De même, ses patrouilles militaires étaient nombreuses du côté de la position dite de Fachkoul et de la colline de Tahra à l'intérieur de la partie occupée du village de Abbassiyé : des bulldozers creusaient des tranchées sous la surveillance de plusieurs Hummers.

A cela s’ajoute une intensification du viol par son aviation de reconnaissance ou de combat de notre espace aérien.




Un groupe lié à Al-Qaïda a appelé les musulmans sunnites du Liban à se soulever contre le contre notre Résistance...

« Les brigades de Abdallah Azzam ont publié un communiqué de leur commandant, Saleh ben Abdallah al-Qaraawi, exhortant les musulmans sunnites au Liban à se soulever contre le gouvernement et contre le (...) Hezbollah ».
« Nous vous appelons à ne pas travailler avec les services de renseignements militaires. Montrez votre refus de cette claire injustice qui pèse sur vous et qui est, sans aucun doute, le fait du Hezbollah », a dit al-Qaraawi.




Le TSL est prêt à accuser notre Résistance d’avoir assassiné Rafiq Hariri.

Et la chef de la diplomatie française, Mme Alliot-Marie ajoute lors de sa rencontre avec Saad Hariri : « Nous regardons avec beaucoup d'attention la situation actuelle. Il est certain qu'aujourd'hui il y a une tension et ce n'est pas la peine de le nier. Cette tension est liée au Tribunal spécial pour le Liban et nous rappelons à cet égard que ce tribunal a été décidé par l'ONU et personne ne peut l'empêcher de travailler….. »

Aucun commentaire: