mercredi 22 décembre 2010




L'extrême-droite européenne reçue avec les honneurs par Israël
Une délégation de près de trente-cinq parlementaires et responsables européens d’extrême-droite est actuellement en visite en Israël.
Silence dans les rangs de la presse française !





Israël comme l’Afrique du Sud de l’apartheid s’en va chercher le soutien de l’extrême-droite européenne…



Celle-ci va des populistes de l’UDC aux fascistes suédois, tous partageant la même islamophobie, certains d’entre eux ayant même un passif nazi ou antisémite avéré.

Les responsables de partis suivants sont sur les lieux : Geert Wilders, Filip Dewinter et Frank Creyelman (responsable de la commission des affaires étrangères, Parlement belge), Heinz-Christian Strache (successeur de Haïder), René Stadtkewitz (président du Parti de la Liberté wilderien, Allemagne), Kent Ekeroth (responsable du Parti des Démocrates Suédois), des Suisses et bien évidemment des Danois, dont l’extrême-droite est ouvertement atlantiste.

Geert Wilders a été reçu par le ministre des Affaires Etrangères, le colon A.Lieberman.

La délégation a été reçue à la Knesset en loge d’honneur, rencontrant divers parlementaires et ministres (Likoud, Shass)

La délégation a été reçue par le maire d’Ashkelon, à l’occasion d’une conférence organisée à l’université locale (ville jumelée avec Aix).

La délégation a également été reçue par David Buskila, Maire de Sderot...et membre du parti travailliste ! (ville jumelée avec Antony) mais également par le kahaniste Moshe Feiglin, membre important du Likoud, avant une tournée en "Samarie".

La délégation se réclame d’une "European Freedom Alliance (EFA)" qui n’est autre que le nom de la branche européenne de l’American Freedom Alliance, une de ces officines néoconservatrices islamophobes financées par la lobbyiste milliardaire Aubrey Chernick.
Cette dernière a signé une "Déclaration de Jérusalem", qui propose une alliance des démocraties contre "une nouvelle menace globale de type totalitaire : l’islamisme."

Plusieurs membres de la délégation actuellement en Palestine occupée (Paul Weston, Elisabeth Sabaditsch-Wolff....) sont annoncés comme intervenants des "Assises de l’Islamisation" prévues dans dix jours à l’Espace Charenton, à Paris. Assises organisées par Riposte Laïque et le Bloc Identitaire, avec l’appui du site néoconservateur drzz.fr (auquel collaborent Taguieff, Millière, Gurfinkiel).

Par ailleurs, l’avocat de Patrick Buisson, stratège de Nicolas Sarkozy, n’est autre que Gilles-William Goldnadel, qui fera paraitre bientôt ses "réflexions sur la question blanche".

16 décembre 2010
Source : Euro Palestine







Non seulement nous constatons le silence dans les rangs des médias français, mais aussi bouche cousue du côté de l’Internationale Socialiste et particulièrement du Parti socialiste français.

Certainement, le première maire de France, celui de Paris, devra en ces moments en être fier, et même aussi fier que ses amis sionistes au sein de son I.S.
A l’occasion du baptême de l’un des espaces publics parisiens situé sur les quais de la Seine et devenu « Promenade David Ben Gourion », et comme ses semblables à travers la France, avait réaffirmé son admiration à l’entité sioniste et sa solidarité sans faille.

Fermons cette parenthèse française pour aller directement à l’essentiel.
L’extrême droite et les néo-nazis de toute l’Europe, ainsi que leurs alliés dans l’ombre, doivent savoir que nous, résistants musulmans, juifs et chrétiens de Palestine, nous combattrons toute ingérence militaire de leur Europe dans le conflit qui nous oppose à l’Occupation.



Quant à leur éventuelle escale à Beyrouth, elle n’a pas été indispensable car pour eux la victoire contre la Résistance Libanaise qu’ils ont voulue savourer en juillet 2006, est, selon eux, cette fois-ci garantie sans la moindre perte en soldats du Tsahal : accuser la Résistance d’un crime commis par leur Mossad suffirait pour déclencher une nouvelle guerre civile qui aurait pour conséquence l’épuisement de notre Résistance et, par la suite, son anéantissement.

Que cette vermine soit rassurée ; le peuple du Liban mettra en échec cette nouvelle épisode d’agression commencée en 2006 ; la sale guerre tant souhaitée par l’ennemi n’aura pas lieu car notre armée est en veille, prête à intervenir à la moindre étincelle l’amorçant et le peuple, dans toutes ses confessions religieuses et ses croyances, se dressera en rempart humain pour la protection de sa Résistance.

La justice de l’impérialisme et de son protégé en Palestine occupée s’est suffisamment intellectuellement masturbée ; qu’elle se prononce et vomisse « sa vérité » ; le peuple a fort longtemps tourné la page intitulée « TSL ».















"T’es bien ma chérie ?"

"oui papa..."








"T’es bien ma chérie ?"

"oui papa..."

"jusqu’où peux-tu voir ?"

"très loin"

"et que vois-tu ?"

"un mur"

"oui, mais... au-dessus du mur ?"

"le soleil"

"... !?"



Lundi 20 décembre 2010, par Al Faraby

Aucun commentaire: