samedi 2 octobre 2010





Pour le retrait des forces déployées par la CIA et le MOSSAD israélien en Amérique latine

Le Parti Communiste libanais dénonce la tentative du coup d’Etat américain en Equateur


Le Bureau politique du Parti Communiste libanais dénonce la tentative du coup d’Etat, commandité par les Etats-Unis et perpétré par les forces réactionnaires équatoriennes, contre le président Rafael Correa, élu démocratiquement et bénéficiant d’une très large majorité populaire.

Ce coup d’Etat rappelle, dans tous ses détails, ce qui s’était passé au Honduras en juin 2009. Les Etats-Unis, dont les intérêts se trouvent lésés par les changements démocratiques survenus dans une large majorité des pays de l’Amérique du Sud, tentent de rasseoir leur domination ébranlée par le recours à toute sorte de violences et d’exactions : blocus, assassinats, coups d’Etat, immixtion. Ils utilisent leur présence et leurs bases militaires afin d’imposer aux pays de la région des gouvernements militaires et répressifs.

Voilà pourquoi le Bureau politique du Parti Communiste libanais se déclare solidaire avec le peuple équatorien et son président. Il appuie les revendications des peuples de l’Amérique latine visant à démanteler toutes les bases étasuniennes dans cette région et à retirer les forces déployées par la CIA et le MOSSAD israélien.

Il appelle toutes les forces politiques de gauche ainsi que tous les démocrates à contrer les agressions de l’impérialisme étasunien et de ses alliés au sein de l’OTAN, mais aussi à appuyer tous ceux qui luttent pour leurs droits inaliénables.


Beyrouth, 2 octobre 2010
Pour le bureau politique du PCL
Marie Nassif-Debs
Secrétaire générale adjointe
Responsable des affaires internationales

Aucun commentaire: