jeudi 9 septembre 2010



LIBAN RESISTANCE EXIGE DES EXPLICATIONS ET TOUT DE SUITE


La Corée du Sud et le Liban s'alignent sur l'ONU
08.09.2010

Le 8 septembre 2010, la Corée du Sud a annoncé que toutes les transactions avec l'Iran seraient extrêmement surveillées, suite aux sanctions décidées le 9 juin dernier par l'ONU contre le programme nucléaire de Téhéran, rapporte le site BBC Persian. Séoul, dont l'Iran est le principal partenaire commercial au Moyen-Orient, va aussi prendre des sanctions contre la succursale sud-coréenne de la banque iranienne Mellat.

Le site BBC Persian poursuit en déclarant que l’établissement financier Mellat est un des plus importants d'Iran et qu’il est soupçonné d'avoir facilité des transactions de millions de dollars pour les activités militaires et nucléaires du pays.

Par ailleurs, Riad Salameh, le directeur de la banque centrale du Liban a aussi demandé à toutes les banques de son pays de s'adapter aux sanctions internationales votées contre le gouvernement de Téhéran.




Libre à la Corée du Sud de brader sa souveraineté et de se plier aux directives impérialistes.
Mais que notre Liban le fasse également est un scandale !!!

Nous ne pouvons pas admettre que notre pays s’aligne aux sanctions contre l’Iran qui, dès le lendemain de l’entrée en application de la résolution 1701, nous aida dans la reconstruction des secteurs sinistrés suite à l’agression sioniste de juillet-août 2006.

Nous exigeons tout de suite des explications de la part de notre gouvernement qui prétend être d’unité nationale et s’il s’avère que Riad Salameh a bien demandé à toutes nos banques de suivre l’exemple coréen, alors nous exigeons sa démission du poste de directeur de la banque centrale.

Aucun commentaire: