lundi 16 août 2010





LES DIX COMMANDEMENTS DE NOTRE LIBAN



1- Autour de notre Président de la République, refusons toute condition préalable à l’armement de notre vaillante armée ; mais aussi refusons toute aide matérielle non adéquate et non efficace pour défendre notre pays.

2- Soyons vigilants car les pièges tendus par l’Occident et son gendarme, l’entité sioniste, iront en croissant dans l’avenir : manœuvres d’espionnage et de déstabilisation de notre pays, dans l’objectif de déclenchement d’une nouvelle guerre civile.

3- Soyons fermes et intransigeants vis-à-vis des espions et des agents collaborateurs. Procédons sans tarder à la découverte et au démantèlement total de leurs structures et à la restructuration de nos moyens de communiquer.

4- Soyons discrets dans nos déclarations lorsqu’il s’agit de nos décisions à propos de notre stratégie de défense nationale. La moindre communication ou appel facilement détectable ne devra comporter aucune information, aussi minime qu’elle soit, sur notre armée et notre résistance.

5- Revendiquons haut et fort un pouvoir garant à notre résistance et protecteur de notre peuple ; ce pouvoir aura entre autre, et sans tarder car le temps presse, la grande mission d'élargir et de consolider le front de la résistance (ce front devra épouser toutes les couleurs de l'arc-en-ciel), de consolider l’alliance de notre armée avec ce front, solidement appuyée par notre peuple et de coordonner les actions de défense de notre pays.

6- Optons pour des armes et des moyens logistiques techniquement capables simultanément de dissuader et de défendre notre pays.

7- Optons pour une stratégie et des tactiques militaires permettant à la fois de protéger nos soldats lors des agressions (camouflages, capacités à frapper par surprise,…), de percer les logistiques de reconnaissance et d’espionnage de l’ennemi et de porter de lourdes pertes à ses troupes.

8- Soyons suffisamment intelligents pour reconnaître les pays amis et pour saisir les opportunités qui se présentent à nous.

9- Mobilisons nos jeunes ingénieurs et techniciens et mettons leurs savoir faire et leurs expériences au service de notre résistance et de notre armée. Développons des formations techniques et scientifiques dans les divers domaines comme l’informatique et les télécommunications et dans un esprit de défense nationale.

10- Mobilisons nos écoles sur les techniques de défense et de protection civiles ; vis-à-vis du front des combats, organisons et consolidons nos arrières et préparons sans tarder toutes les formes de solidarité (accueil des familles en cas de nouvelles agressions, construction des abris, organisation de la distribution des soins et des vivres,…etc.).

Aucun commentaire: