mardi 6 juillet 2010

SARKOZY SOUHAITE MODIFIER LES MISSIONS DE LA FINUL...


Lundi 6 juillet 2010

« La France appelle fermement au respect de la liberté de mouvement pour les Casques bleus déployés au Liban », a déclaré lundi, 6 juillet 2010, le ministère français des Affaires étrangères, après des heurts ayant impliqué en fin de semaine dernière une unité française.

« La liberté de mouvement des Casques bleus dans leurs zones d'opérations est une des conditions indispensables à la mise en œuvre des opérations de maintien de la paix des Nations unies. Par conséquent, nous appelons fermement au respect de cette liberté de mouvement dans le sud du Liban », a affirmé lors d'un point-presse le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero.

« L'ONU a demandé à la Force des Nations unies au Liban (Finul) d'accompagner et appuyer les forces armées libanaises à mesure de leur déploiement dans tout le sud », a rappelé le porte-parole, interrogé sur le comportement de Casques bleus français.



Lundi 6 juillet 2010
Communiqué de notre Armée

Quatre chasseurs bombardiers de l’aviation sioniste ont violé notre espace aérien, en y pénétrant à partir de Kfarkala, à 10h15 (heure de Beyrouth), puis en survolant la région du Sud, pour quitter notre espace à 11h35 au-dessus d’Alma.






Si SARKOZY était sincère, lorsque son KOUCHNER appelle à la fermeté et son VALERO appelle à la mise en œuvre des opérations de la paix, il commencerait par donner l’ordre à son contingent de riposter aux multiples violations sionistes de notre souveraineté.


Le comble
Il y a quelques jours, le maire de Marseille, lors de sa visite du Liban, avait appelé les français résidants de notre pays, à soutenir le président SARKOZY qui, en ce moment, traverse de grosses difficultés dans ses tentatives de faire subir à son peuple la rigueur sociale imposée par les intérêts économiques de l’impérialisme.

Notre message à l’UMP :

1- La Finul devra se contenter de la stricte application de la résolution 1701, ni plus ni moins : ses forces sont là pour assister notre armée et pour riposter à toute violation de ladite résolution.
Ses forces ne peuvent opérer qu'à la demande expresse de notre Armée.

2- Notre pays n’est pas un tremplin pour les manœuvres sarkozystes de division du peuple ami de France, ce peuple qui, au travers de Jean Moulin, nous a appris la résistance et nous a montré son efficacité.


Aucun commentaire: