samedi 10 juillet 2010





NOTRE GRAND HOMME N’EST PAS MORT…
IL S’ATTAQUE A LA PRETENDUE DEMOCRATIE DU MONDE OCCIDENTAL



Après Octavia Nasr, le tour est venu à Frances Guy, l’ambassadrice de Grande Bretagne au Liban, de subir.




L’article de Frances Guy a été retiré du blog officiel du gouvernement britannique.



L’entité sioniste s’est félicitée de cette mesure en précisant que le retrait de cet article fut de justesse, avant que Google ne puisse en profiter pour une large diffusion.

La rencontre de l’ambassadrice avec Fadlallah

Dans son article intitulé « La mort d’un homme décent », l’ambassadrice écrivait que Fadlallah était l’homme politique libanais qu’elle avait le plus de plaisir à rencontrer.

« Lorsque vous lui rendiez visite, vous pouviez être assuré d’un débat réel, d’une discussion respectueuse et vous saviez que vous pouviez le quitter en ayant le sentiment d’être une meilleure personne », expliquait-elle.

« Le monde a besoin de davantage d’hommes comme lui, désireux de tendre la main au-delà des croyances, de reconnaître la réalité du monde moderne et ayant l’audace de s’opposer aux anciennes contraintes », poursuivait-elle.






Ainsi, la pieuvre de l’impérialisme américain et de son protégé, le sionisme, traverse l’océan atlantique pour déployer sur le continent européen ses tentacules…

L’objectif :


bouches cousues quand il s’agit de notre Résistance et des grands hommes qui l’ont conçue et soutenue.

1 commentaire:

NASR a dit…

http://nasr-moqawama.blogspot.com/2010/07/quelques-paroles-de-sayed-fadlallah.html

sayed dans un passage qui marque bien des esprits...