vendredi 18 juin 2010



"MARIAM" FAIT TREMBLER L’ENTITE SIONISTE ET SES CRIMINELS

« Mariam commence à atteindre ses objectifs puisque des officiels israéliens ont exprimé leur crainte et ont envoyé des avertissements et des menaces avant de décider d'assouplir le blocus de Gaza », a déclaré la porte-parole du groupe, Rima Farah, qui n'a pas avancé de date pour le départ du navire.

« Nous sommes déterminées à avancer et nos seules armes sont notre foi en la Vierge Marie et en l'humanité », a affirmé Rima, insistant sur la non-affiliation de ces femmes au Hezbollah ni à une quelconque autre organisation.

Ehud Barak a averti hier le Liban qu'il serait tenu pour responsable de tout départ de bateaux de ses ports à destination de la bande de Gaza.

À Paris, le vice-ministre sioniste des Affaires étrangères, Danny Ayalon, a aussi sévèrement mis en garde le Liban contre l'envoi de ce navire.

Les activistes interceptées pourraient, cette fois, être jugées et incarcérées, et non pas expulsées, comme la première fois, ont averti des responsables israéliens.

Samar el-Hajj, l'organisatrice de l'expédition à laquelle doivent, selon elle, se joindre des militants européens et des journalistes, a confirmé que Mariam était désormais prêt.
« Nous n'avons pas peur », a encore déclaré Samar.






Il ne nous manquerait plus qu’un autre criminel néo nazi, du nom de Danny Ayalon, osant, à partir du sol français, menacer le Liban.

La Terre est ronde ; aussi elle nous impose l’inéluctable courbure de la solidarité grandissante entre les peuples. Ce minable et ses semblables, piégés par la platitude de leurs idéologies et de leur ordre mondial, ne veulent pas l’admettre.

Aucun commentaire: