mercredi 2 juin 2010

LA COLLABORATION A SON COMBLE

ABBAS décide de poursuivre les négociations avec les criminels, malgré le massacre perpétré sur "Liberté".

Une façon pour lui de défier la volonté de nos peuples.

Pour lui, sans doute, le sang coulé n'est pas coté en bourse!!!

Aucun commentaire: