dimanche 20 juin 2010

HIER…


ET AUJOURD’HUI…


DU « YES WE CAN » ELECTORAL...
AU « YES WE CAN » GUERRIER








Selon des sources maritimes de la ville de Suez en Egypte, citées par le quotidien al-Quds al-Arabi, 12 navires de guerre américains, y compris un navire de guerre israélien ont franchi le canal de Suez à l'aube de vendredi, 18 juin 2010, se dirigeant vers le Golfe arabo-persique.

Ces sources ont précisé que le trafic du Canal de Suez a été perturbé pendant des heures à cause du passage de la flotte militaire américaine, qui comprend un porte-avion, plusieurs navires de guerre transportant des soldats, des blindés et des munitions, en provenance de la mer Méditerranée se dirigeant vers la mer Rouge.


Les sources ont révélé que de nombreux navires commerciaux ont dû arrêter leur activité quotidienne et sont restés stationnés aux côtés du canal, le temps que la flotte américaine militaire parachève sa route, soulignant qu’il s’agit de la plus longue flotte militaire américaine jamais vu depuis des années.


Les sources ont ajouté que la pêche dans les lacs, ainsi que le transport des personnes et des véhicules via les ferries entre les deux rives du canal de Suez sur le pont de la paix ont été arrêtés.


Selon des témoins, un important dispositif de sécurité égyptien a été mis en place pour assurer le passage de la flotte américaine, et que parmi les navires de guerre américains, un navire de guerre israélien a été aperçu, mais aucune source officielle n’a confirmé cette information.


L’entité sioniste a prouvé au monde sa crapulerie et maintenant, elle souhaite déclencher une guerre, voire une troisième, afin de maintenir sa suprématie dans la région, condition sine qua non pour que l’impérialisme américain et ses alliés puissent piller les richesses et imposer leur ordre pourtant essoufflé et à bout de force.

Pour eux, comme à la veille de la seconde guerre mondiale, la sortie de la crise économique qui ébranle leur système dans ses fondations, tant économique, sociale et idéologique, exige plus de guerres, voire même une troisième guerre mondiale.


AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD,
ET POUR QUE LES HORREURS DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE NE SE REPRODUISENT PAS,

EXIGEONS

1- LE RETRAIT DES FORCES MILITAIRES ETRANGERES ET LE DEMANTELEMENT DE TOUTES LES BASES MILITAIRES AU MOYEN ORIENT

2- LE DESARMEMENT NUCLEAIRE DE L’ENTITE SIONISTE, SEULE DANS CETTE REGION EN POSSESSION D’UN TEL ARSENAL MILITAIRE

Aucun commentaire: