lundi 19 octobre 2009







Libérable depuis 1999, il voit ses demandes de libération conditionnelle rejetées les unes après les autres.

Le 5 mai 1999, sa énième demande de libération conditionnelle est de nouveau rejetée.



Pour son attachement à la Résistance dans son Pays et en Palestine,

Pour ses convictions idéologiques,

L’Etat Français défie la Justice en le maintenant en prison.



Libérez le « Guy Mocquet » du Liban :
Georges Ibrahim Abdallah



Rassemblement
samedi 24 octobre à 14h30
au Métro Barbès-Rochechouart - Paris

dimanche 18 octobre 2009

CELUI QUI N’INTEGRE PAS DANS SES ACTES LE COMBAT CONTRE TOUTES LES SOUFFRANCES QUE SUBIT LE POTENTIEL HUMAIN DE LA RESISTANCE N’EST PAS DANS LA RESISTANCE
(Raymond Richa)

INGERENCE MADE IN U.S.A.




L'armée libanaise dans le collimateur américain
17/10/2009


Les États-Unis tentent de pénétrer l'armée libanaise afin de l'enrôler contre la résistance libanaise, sous prétexte de la " possession exclusive des armes par l'État" et la dissuader de son dogme basé sur l'animosité à l'encontre de l'entité sioniste.


C'est l'avis d'un haut officier libanais qui a requis l'anonymat, rapporté par la chaîne qatarie AlJazira.


"Profitant du fait qu'ils sont chargés des sessions de formation au sein de l'armée libanaise, les Américains œuvrent pour recruter quelques officiers, et ce grâce aux facilités que leur procurent des milieux politiques influents chez ces officiers" a-t-il déclaré.


Selon lui, certains officiers haut gradés entretiennent d'excellentes relations avec les Américains, et qui vont au-delà des limites de la coordination militaire conventionnelle : " L'un d'entre eux est un général proche du ministre de la Défense Elias Murr, deux autres sont les partisans du Premier ministre en charge de la formation du gouvernement, Saad Hariri, et un troisième a des affinités avec le Président.


Le responsable militaire libanais qui est toujours en fonction a estimé que l'arrestation de deux officiers - cette année - chacun portant le grade de colonel pour espionnage pour la solde d'Israël illustre ce que les Américains peuvent faire, sachant que les deux inculpés ont reconnu avoir été recrutés en suivant des cours de formation en Occident.


Il s'est arrêté sur les soins particuliers que l'ambassadrice américaine au Liban Michèle Sisson accorde à l'armée libanaise, par sa participation continue aux cérémonies de graduation des officiers, estimant que ceci a blessé les sentiments nationaux au sein de l'armée.


«L'État qui a fourni à Israël des missiles, des bombes intelligentes pour tuer les femmes et les enfants sans merci pendant la guerre de Juillet 2006 ne peut pas avoir de bons sentiments pour le Liban », a-t-il conclu.


L'intérêt américain est également porté sur les Forces de Sécurité Intérieure ( FSI) commandées par le Général Ashraf Rifi lequel est considéré comme étant un proche du chef du courant du Futur Saad Hariri.


Selon AlJazira, les États-Unis ont dépêché des équipes d'entrainements au Liban où elles ont formé quelques 500 militaires de l'armée. Sachant que celle-ci compte 71.000 membres dotés d'armements légers.



Il faut que Michèle Sisson sache que nul ne peut ébranler l'alliance de notre Armée avec notre Résistance
et que nous sommes tous des résistants.



A nos responsables politiques et militaires, quels que soient leurs niveaux de responsabilité, nous leur disons haut et fort que la Résistance est un chêne dont les branches sont nos forces de résistance et notre Armée.

Lui couper la moindre branche est un acte de grande trahison.

samedi 17 octobre 2009

UN PREMIER PAVE...

« Plomb durci »
L’Onu approuve le rapport Goldstone
vendredi 16 octobre 2009


Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu a repris à son compte vendredi le rapport du magistrat indépendant Richard Goldstone.

Réuni en session extraordinaire depuis la veille à son siège genevois, 25 des membres du Conseil ont adopté une résolution condamnant l’absence de collaboration d’Israël à l’enquête de la commission conduite par le juge juif sud-africain.

Six des membres du Conseil, dont les Etats-Unis font partie, ont voté contre et 11 se sont abstenus.

Le texte demande au Conseil de sécurité de saisir la Cour pénale internationale (CPI) de ce dossier si Israéliens et Palestiniens ne menaient pas eux-mêmes les investigations nécessaires.

Au début du mois, le président palestinien Mahmoud Abbas avait accepté, sous la pression des Etats-Unis, le report au mois de mars d’un texte analogue condamnant Israël, pour son absence de coopération avec la commission d’enquête.

Accusé de traître par la Résistance et critiqué dans son propre camp pour son « erreur politique », Abbas a fait marche arrière et a accepté cette réunion extraordinaire du Conseil.

Quant à l’entité sioniste, elle a tout simplement rejeté le rapport Goldstone.

Le Conseil de sécurité de l’ONU, réuni mercredi à New York, a fermement invité l’entité sioniste à procéder à ses propres investigations sur les accusations figurant dans le rapport.

Mais aussi, Il faut savoir que sur environ 500 pages du rapport, 6 concernent des prétendus crimes perpétrés par la Résistance.
Il s’agit :
1- Du lancement de roquettes sur des colonies sionistes, pendant l’opération « Plomb Durci » ;
2- D’avoir pris des civils comme bouclier humain


L’opération « Plomb Durci » fut déclenchée alors que Gaza était sous un blocus privant 1.500.000 âmes de premières nécessités de survie pour tout être humain.

L’armée d’occupation envahissait Gaza assiégée et déjà profondément meurtrie par toutes les technologies de destruction interdites par la Communauté Internationale et utilisées par cette même armée.


1-
Plomb Durci massacre et occupe…Le peuple de Gaza devait résister.
Un pays dont les sujets subissent à la fois massacres et occupation ne peut que résister : la roquette palestinienne s’abattant sur des colonies qui de surcroît sont construites sur un territoire occupé est parfaitement légitime.

2-
Plomb Durci, de par sa tactique militaire, kidnappait des civils, les utilisait comme bouclier humain et les achevait une fois l’objectif militaire atteint dans tel ou tel autre quartier de Gaza. Ce ne sont pas les témoignages qui manqueront à l’appel.

3-
Goldstone : un premier pavé dans la mare du mensonge sioniste ; le combat pour la vérité ne fait que commencer.

4-
Quant à la Résistance, non seulement elle n’a rien à se reprocher, mais aussi elle est fière de son acte reconnu comme un Droit et elle promet à son peuple de poursuivre le combat jusqu’à la victoire.

vendredi 16 octobre 2009

Comment réaliser des scénarios, certes dignes des films hollywoodiens, mais aussi efficaces pour désinformer dans un contexte provoqué par un rapport qui nous est défavorable…


C’est du moins ce que l’affaire Tayr Felsay a dévoilé. En effet, selon la version israélienne, l’explosion qui a eu lieu la veille dans une maison d’un soi-disant membre du Hezbollah, dans le village de Tayr Felsay , au Liban-sud, cachait une opération d’évacuation de roquettes.

Pour appuyer sa version, l’entité sioniste a diffusé des images qu’un drone israélien avait prises en survolant la région ; selon elle, ces images montrent comment les roquettes ont été transférées vers un stock d'armes situé dans un village à 4 kilomètres du lieu de l'explosion.


Un drone violant l’espace aérien de notre pays…et ce n’est surtout pas la première fois que notre souveraineté est violée…


La roquette présumée captée par l’espionnage sioniste n'est en réalité que le rideau de fer du garage où s'est produite l'explosion. Des hommes mettant un rideau de fer détérioré enroulé dans un camion, en présence d'un soldat libanais et de deux soldats de la Force de l'ONU au Liban (Finul).

Voilà comment par coup de baguette magique, un nettoyage des lieux en vue d’une remise en l’état d’une demeure et de ses annexes se transforme brusquement en redéploiement de roquettes.

De plus, certaines chaînes satellitaires arabes se sont empressées de diffuser la version sioniste, passant sous silence la souveraineté du Liban quotidiennement violée par l’entité sioniste et au mépris de la résolution 1701 des Nations Unies sans cesse violée par cette entité !


Tout est bon, jusqu’à la diffusion de mensonges et la désinformation, quand il s’agit de combattre la Résistance


Pire, l’entité sioniste prétend que cette explosion avait fait plusieurs morts et blessés.
Les médias, encore une fois, la relaient.

Pourtant, l’Armée Libanaise avait annoncé que cette explosion s'était produite dans le garage de la maison d'un citoyen à Tayr Felsay et qu’elle avait blessé une personne.

Mais que cherchent-ils alors ?

Le contexte, en ce moment, leur jouent un sale tour…

Il leur faudra réagir très vite…

Images du drone…Tayr Felsay…plusieurs morts…1701 violée par la Résistance…

Seulement voilà, le quotidien Yedioth Aharonoth affirme, dans un article de Roni Sofer, que les autorités sionistes cherchent à tirer profit de l'incident de Tayr Felsay pour faire diversion au rapport Goldstone qui est en ce moment étudié à l'ONU.

Selon Sofer, l’entité sioniste cherche à attirer l'attention de sa communauté sur la présumée violation de la résolution 1701 par la Résistance, dans le but d’amoindrir l'impact d’un rapport, celui de Goldstone, qui l’accuse d'avoir commis des crimes de guerre au cours de l'offensive « Plomb Durci » menée en début d'année contre Gaza.

ne crie pas...

ne crie pas...gémir ne sert à rien...
monte sur cet amas de chairs et va rejoindre la Résistance

lundi 12 octobre 2009

Libérez Georges...




LIBEREZ GEORGES


Tous dans la rue pour exiger la libération immédiate et sans condition de Georges Ibrahim Abdallah


17 octobre - Bordeaux - Concert - [Annonce]


24 octobre - Pau - Rassemblement - [Annonce]


24 octobre - Paris - Rassemblement à Barbes [Annonce]


01 décembre - Tarbes - Procés ADN [Article]








samedi 10 octobre 2009

CONVERGENCE...

Convergence de l’espace-temps



« Ce qui vient de se passer est pire qu'une erreur d'analyse. »
Entretien accordé par Pierre Stambul, de l'Union juive française pour la paix, au "Le jour d'Algérie"
( Vendredi, 09 Octobre 2009 )


Une des principales causes de cette guerre qui dure depuis des décennies, c'est l'impunité des dirigeants israéliens.

C'est le fait qu'à diverses périodes de l'histoire, ils ont pu violer frontalement le droit international, tuer sans procès, « nettoyer ethniquement » des territoires, interdire aux Palestiniens le retour dans leur pays, raser le Sud-Liban ou commettre des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité à Gaza.

Il n'y a jamais eu de sanctions alors que partout dans le monde, des dirigeants ou des États ont été sanctionnés pour moins que cela.

Pour l'establishment israélien, l'absence de sanctions équivaut à un permis de tuer, au permis « d'achever la guerre de 48 » comme ils le disent si bien en « transférant » les Palestiniens au-delà du Jourdain.

Faute de sanctions, les dirigeants israéliens peuvent continuer face à leur opinion publique à se considérer comme des victimes.




« Cette Palestine là, c’est la mienne, c’est la tienne… »
Réponse d’un résistant
( Vendredi, 09 Octobre 2009 )


Oui Pierre, une impunité accordée par les différents dirigeants occidentaux qui se sont succédés depuis 1948…

Oui Pierre, ils ont pu violer frontalement le droit international, sans qu’aucune grande puissance n’ait pu imposer sur cette terre de Palestine, le respect du Droit…

Oui Pierre, ils ont le permis d’achever le tableau criminel de 48, comme celui de tuer en arrosant Gaza de phosphore et mon Liban de grappes de la mort, grâce au soutien permanent de l’Occident hypocrite bafouant la grande cause pour laquelle les tiens avaient lutté jusqu’à défier les fours : La Dignité Humaine.

Oui Pierre, ils ont assisté sans remord le fascisme déferlant sur Sabra l’Oradour, comme ils l’assistent partout ailleurs dans le monde : Solidarité oblige. Et l’Occident toujours omniprésent dans ses discours stériles, hypocrites et dans son approbation des crimes…

Oui Pierre, en ce moment ils nettoient ethniquement des territoires, interdisent aux palestiniens le retour dans leur pays, avec cette fois-ci, l’indifférence et la complicité inouïes du Nobel de la Paix 2009…

Ainsi, avec l’absence de la moindre sanction, avec la complicité et l’encouragement des dirigeants de ce monde, ils peuvent en toute quiétude poursuivre leur crime….

Cependant, une certitude se construit en ce moment brique par brique, grâce à la Résistance : La libération de la Palestine, du Sud au Nord, d’Est en Ouest.

Crois-moi Pierre, pas un mètre carré de cette Palestine n’échappera à cette certitude…

Cette Palestine là, c’est la mienne, c’est la tienne…

Raymond RICHA

vendredi 9 octobre 2009

Nous, Peuple de Palestine...


Ouvriers, paysans, pêcheurs

Etudiants et intellectuels

Lycéens, pères et mères de famille

Prisonniers oubliés dans les geôles de l’Occupation

Jeunes et vieillards

Chômeurs

Malades souffrant du blocus

Médecins et infirmières

Artistes et journalistes

Commerçants et fonctionnaires

Hommes d’affaires

Techniciens et ingénieurs

Avocats et juristes

Associations et syndicats

Scientifiques et chercheurs

Professeurs et institutrices

Responsables religieux musulmans, juifs et chrétiens

Organisations humanitaires
….

Nous, Peuple de Palestine,

Exigeons :

La démission de Mahmoud Abbas

La condamnation de la Collaboration

mercredi 7 octobre 2009

QUE FAIRE...?




QUE FAIRE...?


La Collaboration étant une nécessité absolue à la survie de l'Occupation, elle doit donc être immédiatement banie et abandonnée par tout mouvement, parti politique ou organisation se considérant résistant...




Les responsables palestiniens du retrait du rapport Goldstone devront être jugés et destitués de leurs fonctions...




Pour une réconciliation nationale palestinienne autour d'un programme clair et résolument résistant...




Les pays arabes devront assumer leur responsabilité face à l'agression fasciste de l'entité sioniste :


1- Abandon de toute forme de collaboration avec l'ennemi;


2- Soutien inconditionnel de la Résistance dans tous les domaines;


3- Exiger la levée du blocus sur Gaza, l'arrêt immédiat du processus de sionisation de Jérusalem et d'ailleurs et le retour en Palestine de tous le réfugiés. Tous les moyens de pression, notamment économique, devront être mis à contribution.

mardi 6 octobre 2009



NOUS AVONS ETE NAIFS UNE FOIS, NE LE SOYONS PAS UNE SECONDE FOIS

Face à la montée de la révolte populaire contre le report du rapport Goldstone décidé par l’autorité palestinienne et son président Mahmoud Abbas, ces derniers, de peur de perdre leur pouvoir collaborateur, tantôt nous promettent des éclaircissements sur ce report, tantôt haussent timidement la voix face à l’Occupation et à ses manœuvres contre Al Aqsa.

Mais aussi et parallèlement, leur police collaboratrice poursuit sa chasse aux partisans en Cisjordanie.



Nous ne voulons pas être trahis et trompés une deuxième fois ; exigeons le départ de Mahmoud Abbas et la démission de son gouvernement.

Vive la Palestine libre,

Vive la Résistance Palestinienne.

dimanche 4 octobre 2009


La mosquée al-Aqsa en danger

Dimanche 4 octobre
A l’heure où ces informations sont diffusées…

Les assassins sionistes, civils et militaires, lancent en ce moment même une attaque contre la mosquée al-Aqsa

Des fidèles y ont passé la nuit pour la protéger.

Les criminels empêchent les Palestiniens de la ville et d’ailleurs (Umm al Fahem, Nazareth, Naqab) d’y arriver.

La population d’al-Quds essaie de s’avancer vers la mosquée.

La population de Cisjordanie se prépare à se révolter.

C’est de l’honneur de l’humanité toute entière qu’il s’agit.
Si les barbares s’emparent de la mosquée al-Aqsa, c’est un affront de plus à toutes les valeurs morales, toutes les valeurs humaines, de justice, de droit, de respect de l’autre.

DIFFUSONS TRES LARGEMENT CE FLASH...
TOUS SOLIDAIRES D'AL AQSA

UNE CHAUSSURE DE PLUS...

UNE CHAUSSURE DE PLUS…CETTE FOIS-CI CONTRE UN SOCIALISTE FRANÇAIS

Jeudi 1er octobre 2009

Un étudiant turc, Selcuk Ozbeka, a lancé une chaussure, sans l'atteindre, sur le directeur du Fonds monétaire international, le socialiste Français Dominique Strauss-Kahn, au cours de sa conférence dans une université d'Istanbul.
LA VIDEO

http://www.nytimes.com/2009/10/02/world/europe/02shoe.html?n=Top/Reference/Times


Notre naïveté...




40 organisations européennes ont exprimé leur étonnement de la position de l'autorité de Ramallah dirigée par le président sortant, Mahmoud Abbas, envers le rapport du comité de l'ONU pour l'enquête sur les crimes de guerre perpétrés par les forces occupantes dans la Bande de Gaza.


Mahmoud Abbas a demandé le report de la discussion du rapport au conseil international des droits de l'homme, malgré la garantie des voix soutenant le rapport.


Dans leur communiqué commun, ces 40 organisations considèrent que le report de la discussion de ce rapport représente un pas très dangereux et une négligence aux sangs de plus de 1400 victimes dans la Bande de Gaza, ainsi qu'une gifle aux efforts prodigués par le comité international et toutes les autres organisations des droits de l'homme pour démasquer les crimes de l'occupation contre l'humanité.


Elles ont porté l'autorité palestinienne la responsabilité de la paralysie du rapport de Goldston qui condamne l'occupation israélienne d'avoir perpétré des crimes de guerre contre les Palestiniens dans la bande de Gaza, tout en avertissant que cette position va causer l'escalade des agressions sionistes contre le peuple palestinien.


De son côté, Amnesty International, dans son communiqué du 3 octobre 2009, a appelé le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, à transférer le rapport de Goldston au conseil de sécurité international.




Notre naïveté nous trompe encore…Cette naïveté de faire confiance à la Collaboration Arabe, et particulièrement Palestinienne…



Le Peuple Palestinien, seul souverain, devra dire son dernier mot : la destitution du Président de l’Autorité Palestinienne et sa traduction devant la justice pour trahison.
ILS USURPENT NOS RESSOURCES
Le gaz de Gaza

La pêche de Gaza



L'eau du liban
pour les arabophones :
pour les anglophones :