jeudi 26 mars 2009

GARE A CELUI QUI RESISTE !!!...
AMNISTIE GENERALE A LA COLLABORATION LIBANAISE !!!


Pendant que l’extrême droite de l’entité sioniste s’acharne sur les quartiers populaires palestiniens de 1948, pendant que la Collaboration s’attèle dans sa chasse aux partisans de la Résistance en Cisjordanie, l’ombre de l’aile paramilitaire fasciste de cette même Collaboration plane au-dessus des camps de réfugiés du Sud Liban pour accomplir sa sale besogne qui lui est dictée par l’entité sioniste, à savoir : liquider physiquement tout acte de refus de collaborer, prônant l’unité et la résistance, émanant de tout responsable palestinien.

Mais le pire est cette incompétence technique et cette légèreté manifeste de la Sécurité Intérieure de mon Pays, dans ses méthodes d’investigation et de travail sur le lieu du crime.

Enfin, et malheureusement sans fin, le pire des pires est cette logique inefficace de prévention et de protection de notre territoire contre l’infiltration d’agents à la solde de l’ennemi qui n’a cessé de frapper et qui frappera encore.

Logique que ces logiques de prévention et ces méthodes non scientifiques d’investigation soient monnaie courante au Pays des Cèdres, puisqu’elles sont générées par un système de gouvernance et de gestion archaïque, dont la pierre angulaire fondamentale est cette formidable articulation entre le confessionnalisme politique, l’ultra libéralisme et le clientélisme, tous les trois formant l’antithèse d’un autre système qui saura protéger le peuple de notre Résistance.

A titre de conclusion et preuve en appui à mes dires, je tiens à vous informer l’entrée en force à notre Parlement une proposition d’amnistier Antoine Lahd et ses semblables, pendant que notre actuelle gouvernance se tait alors que son devoir est d’exiger la libération d’un citoyen libanais détenu sur le sol français pour avoir commis un crime : résister.


26 mars 2009
Raymond RICHA


jeudi 12 mars 2009

APPEL GENERAL

GAZA LA RESISTANTE DEVRA ETRE AU RENDEZ VOUS AVEC LES URNES


Les électrices et électeurs d’origine arabe et, d’une manière générale, tout citoyen européen épris de justice, devront boycotter les prochaines élections européennes si d’ici là le blocus contre Gaza, soutenu par l’Union Européenne, n’est pas totalement et définitivement levé

Dans tous les quartiers des grandes villes, organisons le porte-à-porte et les soirées pour expliquer et convaincre

Sur toutes les places de marché, à toutes les sorties de métro, de lycée et d’université, sur tous les lieux à forte fréquentation publique, appelons au boycott de ces élections si, à l’ouverture des centres électoraux, le blocus contre Gaza n’est pas totalement et définitivement levé

mercredi 11 mars 2009

AUX PROCHAINES ELECTIONS EUROPEENNES, JE VOTERAI POUR RACHEL CORRIE, ISMAEL HANIEH ET JEAN MOULIN




50 ans de « construction européenne » suffisent à nous prouver que l’Union Européenne est faite pour privatiser, délocaliser et détruire les acquis.

Pas plus qu’hier, l’Union Européenne renflouait les caisses des banques par milliards d’euros pris sur le denier public, alors qu’elle s’abstenait à dépenser le moindre centime pour défendre les emplois et satisfaire les revendications légitimes de ses peuples.

Sur les plans régional et international, l’Union Européenne s’était toujours comportée en fidèle alliée de l’impérialisme :

1- Elle n’a pas bougé quand le grand complot contre le peuple de Chili se tramait.

2- D’un cynisme inouï, elle a participé activement au démantèlement de pays et à y attiser toutes les haines ethniques et religieuses, ceci dans l’objectif de soumettre les peuples à son diktat socio économique.

3- Elle s’attelait à criminaliser les mouvements anticapitalistes et communistes, mais aussi à fermer les yeux sur la montée en puissance de l’extrême droite raciste et sur la participation d’authentiques fascistes aux gouvernements de l’Italie et des pays baltes.

4- Partout dans le monde, elle a nié le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, en soutenant la politique de guerre de Washington. Et comme cela ne suffisait pas, elle s’attelait à barrer la route à ce grand mouvement international en quête d’un nouvel ordre à visage humain, menant au socialisme, ce grand mouvement de solidarité avec les résistances des peuples et de lutte contre la mondialisation que nous impose le Capitalisme.

5- Plus particulièrement et avec plus d’attention, elle a toujours soutenu l’entité sioniste, désormais dotée d’un statut de quasi-28ème membre de l’Union, malgré ses crimes de guerre répétés.



Pour toutes ces raisons, j’irai à l’isoloir et je rayerai les noms d’une liste en les substituant par trois noms : Rachel CORRIE, Ismaël HANIEH et Jean MOULIN




dimanche 8 mars 2009

AL QODS MENACE

Sur la page indiquée ci-dessous, vous trouverez les liens vers les animations « flash » en anglais, espagnol, arabe et turc

http://www.alquds-online.org/org/index.php?s=4&ss=items&cat=5&subcat=8



Lettre ouverte du Collectif des Musulmans de France.:

Honte à vous M. Moussaoui !! Honte à vous M. Boubakeur !!




C’est avec surprise mais surtout révolte que nous avons pu constater sur les écrans de la chaîne « Public Sénat », lundi 2 mars, la participation du président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), M. Moussaoui, au dîner annuel du CRIF.
On savait le CFCM faire l’objet d’instrumentalisations variées et multiples mais cette participation dépasse toutes les limites du supportable.

M. Moussaoui, comment avez-vous pu accepter l’invitation au dîner d’une organisation qui se fait de manière aussi manifeste le relais de la politique criminelle et terroriste de l’Etat d’Israël ?

Comment avez-vous osé assister, applaudir et soutenir un tel rassemblement quelques semaines à peine après le déferlement de violence qui a ravagé et dévasté la bande de Gaza ?

Non, M. Moussaoui, vous avez fait preuve d’un tel cynisme et d’une telle hypocrisie qu’il est de notre devoir de faire connaître aux musulmans de France cette véritable trahison.

Où est l’époque où vous prêchiez, du haut du Minbar de la Mosquée Al-Boukhari en Avignon, la solidarité avec les Palestiniens, victimes de l’oppression et de la barbarie israélienne ?

Où est cette once d’humanité et de fraternité qui aurait dû vous guider tout naturellement à rejeter cette honteuse invitation ?

Au lieu de cela, vous avez préféré aller à la soupe en vous pressant, tout comme votre piteux prédécesseur M. Boubakeur, à un dîner mondain d’une association dont l’objectif affiché est un soutien inconditionnel à un Etat voyou qui a déchiqueté des femmes, des enfants, des vieillards et des familles entières.

M. Moussaoui, vous avez atteint le paroxysme de la honte. A la tête d’une institution censée régler les difficultés liées à l’exercice du culte musulman dans notre pays, vous avez non seulement failli à votre mission mais également compromis votre intégrité et votre honneur.
Les larmes, les douleurs et souffrances des orphelins de Gaza sont là pour vous le rappeler.

Le Collectif des Musulmans de France dénonce avec la plus grande fermeté cette participation odieuse et choquante. Il appelle les musulmans de France à manifester leur mécontentement et désapprobation à une telle infamie.

M. Moussaoui, il ne vous reste qu’une seule chose à faire pour vous rattraper : démissionnez !


Le Collectif des Musulmans de France.

Le Rassemblement des Démocrates Libanais et Amis du Liban se joint à cette lettre ouverte pour dénoncer la collaboration CFCM-CRIF

samedi 7 mars 2009

soixante douze ans...


UNE MEMOIRE ASSASSINEE CAR ELLE AVAIT UNE DOUZAINE D’ANNEES EN 1948




Jeudi 8 janvier 2009 au matin, je me réveille. Je fais quelques pas pour regarder à travers la fenêtre de ma petite maison.

C’est une humble maison du village Al-Qarara, à l’est de Khan Younes, au sud de la bande de Gaza.

Je jette un regard sur la maison de mon père, un septuagénaire de 72 ans.

Des tirs se font brusquement retentir. Je ne savais pas qu’il y avait une incursion de l’armée israélienne dans les environs immédiats.

Je vois mon père sortir de sa demeure et marcher lentement, s’appuyant sur sa canne. Il me fait signe qu’il vient chez nous.

J’entends de nouveaux tirs cette fois-ci rapprochés, puis je vois mon père s’écrouler et tomber brusquement par terre.

Ma femme et mes six enfants commencent à crier.

Nous quittons alors la maison quand les soldats armés jusqu’aux dents surgissent de derrière les oliviers.

Dirigeant leurs M16 vers nous, ils nous ordonnent de ne plus faire un geste.
Deux d’entre eux avancent vers nous, tandis deux autres vont vers mon père allongé par terre, quelques mètres plus loin du lieu où il est tombé. Ses jambes bougent encore.

A un mètre du corps, l’un des deux soldats saisit son arme et achève mon père à bout portant.

Je tente alors de m’approcher de mon père quand un soldat me l’interdit en me frappant avec son arme et en me poussant vers l’arrière.

Ils me ligotent les mains et me conduisent, ainsi que ma femme et mes enfants, vers la maison de notre voisin Solaymane Abou Taher, située à 50 mètres plus loin.

Dans cette maison, Ils nous enferment dans la salle de bain. Nous y sommes restés enfermés de sept heures du matin jusqu’à minuit, soumis à de longues heures de terreur, la mort pouvant s’abattre sur nous à tout instant, comme elle le fit avec mon père.

J’entends un soldat dire : « donne-lui deux balles dans la tête et jette-le à côté de son père ». Mais son officier objecte.

A la première heure de vendredi, les soldats israéliens m’informent de leur départ et m’ordonnent de ne rien faire pendant trois heures, après leur départ.

Après leur départ, je me précipite vers mon père. Son corps gît par terre, baignant dans son sang. Il ne bouge plus, il ne respire plus.
Il ne me restait plus qu’à porter le corps à sa demeure et à l’allonger sur le lit.

J’essaie sans résultats de contacter le Croissant Rouge : les forces de l’Occupation Israélienne sont encore là.

Il a fallu attendre vendredi 9 janvier 2009, 8 heures du matin, pour voir une ambulance arrivée sur les lieux, après le retrait des forces de l’Occupation, en vu de transporter le corps à l’hôpital.

Mobarak Al-Cherihi


ILS L’ONT ASSASSINE CAR IL INCARNAIT LE PIRE DE LEURS ENNEMIS, PLUS DANGEREUX ENCORE QUE LA JEUNESSE : LA MEMOIRE QUI RETRACE L’HISTOIRE DE LA PALESTINE

jeudi 5 mars 2009


L’EPURATION ETHNIQUE SE POURSUIT ET S’ACCELERE

Jeudi, 5 mars 2009

Selon des sources locales palestiniennes dans la ville occupée d'Al Qods, l’Occupation a décidé de démolir 55 autres habitations palestiniennes, cette fois-ci à Chaafat, situé au centre du secteur Est d’Al Qods.


Ne dites surtout pas que les dirigeants arabes de la Collaboration ne font rien

La preuve ?

1- Les portes entre l’Egypte et Gaza sont toujours fermées, participant ainsi efficacement au blocus

2- Le pétrole coule à flot en Europe et aux U.S.A. et de surcroît, il sert à alimenter l’aviation sioniste dans ses manœuvres de bombardement des frontières palestino-égyptiennes qui se poursuivent à ce jour

3- ABBAS, atteint d’amnésie et d’un sommeil profond, entrecoupés de quelques réveils hautement rémunérés en dollars ou en euros, lui permettant tantôt de rappeler les siens à l’ordre imposé par l’Occupation, tantôt de fouiller dans les poubelles de l’Histoire, cherchant le moindre argument en faveur de sa très chère thèse de la Collaboration


5 mars 2009
Raymond RICHA

mercredi 4 mars 2009

TOPOLOGIE DU GRUYERE FACE A LA CONNEXITE ANNONCEE







« Paix Maintenant » a révélé que le ministère de l'agglomération de l’entité sioniste planifie la construction de 73300 nouvelles unités coloniales en Cisjordanie et à l'est de la ville occupée d'Al Qods.


Selon « Paix Maintenant », ce ministère a ratifié la construction, d'au moins 15.000 nouvelles unités, alors qu'il existe un projet de 58.000 autres unités qui n'a pas encore été signé.



L'organisation israélienne qui lutte contre le colonialisme s'élargissant dans les territoires palestiniens occupés, a précisé que ses affirmations sont fondées sur des instructions publiées sur le site électronique du bureau de l'Occupation qui est connu sous le nom d’« entrée géographique nationale » et qui comporte des instructions et des cartes qui concernent les projets coloniaux dudit ministère.



Le rapport a dévoilé que la construction de 15156 unités coloniales a été ratifiée, alors que 8950 unités ont été accomplies sur le terrain, tandis que la construction de 58146 autres, n'a pas encore été réalisée.


« Paix Maintenant » poursuit en déclarant, je cite : « Si cette politique d'extension coloniale serait exécutée régulièrement comme un fait accompli sur les territoires palestiniens occupés, cela paralyserait complètement l'idée de la création d'un état palestinien. »".


Enfin, « Paix Maintenant » précise qu’une telle accélération du processus de colonisation des terres palestiniennes occupées fera passer le nombre de colons à 300.000.




Pendant ce temps là, le Président sortant Mahmoud ABBAS nous rabâche encore que le gouvernement d’union nationale, prévue dans le cadre de la réconciliation, devra reconnaître Israël et accepter les accords signés.


Pendant ce temps là, les milices de la Collaboration, appelées « services sécuritaires » poursuivent leur chasse aux partisans ; leur dernier exploit à ce jour, l’arrestation de Mohammad Al Atoum à Jenine.


Pendant ce temps là, la conférence de Charm El Cheikh, boycottait et isolait la Résistance, ce que les forces armées sionistes n’ont pu accomplir à Gaza malgré leur supériorité militaire.




Laissez-moi revenir sur le processus de colonisation en cours d’accélération, en vous suppléant d’excuser mon être mathématicien pour sa manière de comprendre ce processus.


Connaissez-vous le fromage dit « gruyère » ? Une image, dites-vous de ce qui se passe sur cette terre de Palestine occupée ?


Oui, c’est bien de cette image, hélas réelle, qu’il s’agit ; ils commencent d’abord par concrétiser une topologie qui consiste à faire éclater l’espace palestinien plus au moins connexe, en plusieurs petites entités composant à leur tour un espace dont la connexité a totalement disparu.
Cette topologie, réitérée à l'infini, finira par effacer l'espace palestinien
.



Cette dialectique appliquée à la terre de Palestine, pourra ainsi préparer et amorcer la solution finale que tout le monde devine.


Seule la Résistance est capable, parce qu’elle est parfaitement légitime, d’inverser ce processus en rendant à la Palestine sa connexité et sa compacité.


4 mars 2009
Raymond RICHA

mardi 3 mars 2009

L'ombre d'Al Qaïda à la "française"

CITOYENS DE FRANCE
CELLE DE JEAN MOULIN ET DE LUCIE AUBRAC




Plusieurs ministres et responsables politiques de notre République Laïque et Démocratique pratiquent l’instrumentalisation et la confessionnalisation de la question palestinienne




Janvier 2009, pendant que Gaza était arrosée de phosphore blanc et de toute la technologie de destruction de la vie, plusieurs ministres se sont réunis avec les autorités religieuses musulmanes pour appeler au « calme ». En réalité ce genre de rencontres ne sert qu’à stigmatiser les citoyens français de confession musulmane et à renforcer les préjugés à leur encontre, tout en érigeant les représentants du culte en représentants politiques de cette catégorie de la population.

Ces pratiques, non seulement portent préjudice à la grande cause qui est la Palestine, mais aussi frappent de plein fouet le principe de laïcité sur lequel est fondée la République et, comme cela ne suffit pas, elles attisent à la fois la haine, le terrorisme et la confrontation tant souhaités par Al Qaïda.

Tout citoyen français ne peut rester indifférent à ces manœuvres qui bafouent les grands principes de la République arrachés par le sang et la souffrance du Peuple de France, dès 18 mars 1871.

Le Rassemblement des Démocrates Libanais et Amis du Liban se joint au Collectif Résistance Palestine pour dénoncer publiquement de telles pratiques.


R.D.L.A.L.
Lyon, 3 mars 2009

dimanche 1 mars 2009

La Résistance a fait son choix…A vous maintenant de vous décider




Si le président sortant souhaite sincèrement la réconciliation, il devra alors abandonner définitivement la thèse de la Collaboration.

Depuis 1948 « on » collabore, et cette ligne politique menée depuis n’a prouvé qu’une chose : l’entité sioniste se moque des accords conclus et poursuivra, à moins que la Résistance l’expulse définitivement de la Palestine, de toute la Palestine, sa ligne tracée en 1948, à savoir : l’occupation des terres, la poursuite du processus de colonisation par purification ethnique et le fascisme.


Les factions palestiniennes ont le devoir de bâtir enfin leur unité et de la consolider autour de cette simple idée : désormais, nous conjuguerons au présent, come au futur, le verbe « résister ».


Epousant l’image projetée par un fragment des écrits de Mahmoud Darwich, l’âme résistante est descendue pour se loger définitivement dans chaque pierre de cette terre de Palestine. Quoi qu’ils fassent, malgré les dollars et euros qui coulent et couleront à flot, malgré leur suprématie militaire qui n’aura comme souci que la destruction de la vie, ces pierres composeront l’ultime résultante : un et un seul Etat Souverain et Démocratique, soucieux des siens qu’ils soient musulmans, juifs ou chrétiens.

1er mars 2009
Raymond RICHA