mercredi 17 juin 2009

LE CHOC DES CHAOS...




Dans son discours, le premier ministre de l’entité sioniste déclara, je cite : « Nous acceptons l’idée d’un état palestinien démilitarisé, avec la poursuite de la colonisation en Cisjordanie, l’interdiction du retour des réfugiés palestiniens en Israël et le maintien de Jérusalem comme capitale de l'Etat Juif. »

Pour nous, peu importe que ce discours soit salué par Obama et les dirigeants occidentaux. Nous attendons de voir, par quelle baguette de leur chef d’orchestre, les dirigeants arabes de la Collaboration vont pouvoir entrer en scène.

Simultanément les préparatifs se succèdent : les manœuvres réussies des fossoyeurs de la démocratie lors des élections libanaises ; les troubles et violences qu’ils provoquent en ce moment sur le sol de l’Iran, manœuvres accompagnées d’un large soutien occidental et d’une très large couverture médiatique de la machine à désinformer.

A leurs yeux et selon leur tactique, leur chaos est indispensable à leur solution finale. Il est déjà paramétré et amorcé ; il dessine déjà les grandes lignes de son attracteur étrange.

Mais encore une fois, ils feront fausse note car ils auront oublié son contraire et l’attracteur qu’il génèrera : l’acte résistant, ainsi que ses effets : un impitoyable tsunami.

Aucun commentaire: