mardi 9 juin 2009

Conférence de presse d’Ossama Saad du 8 juin 2009





L’ancien maire de Saïda a tenu d’abord à saluer la Presse et tous les citoyens volontaires qui se sont battus à ses côtés contre toutes les formes de pression que Saïda a subies lors des élections.

Dans sa conférence, Ossama s’est également adressé à ses partisans dans les termes suivants : « Vous avez fièrement combattu et vous avez prouvé que vous êtes le plus dure des chiffres électoraux. Certes la victoire n’a pas été de notre côté, mais sachez que ces élections ne furent qu’un rendez-vous qui déjà précède d’autres rendez-vous durant lesquels nous combattrons avec fermeté et détermination.

Ossama poursuit en déclarant, je cite : « Nous admettons que l’incitation confessionnelle et l’argent politisé ont gagné ; mais sachez que nous menons le dur combat du Liban face aux divisions confessionnelles ainsi qu’à l’hégémonie sioniste ; nous menons le combat des pauvres face à ce capitalisme sauvage, ce combat que nous avons déjà mené dans le passé et que nous poursuivrons car nous sommes de ceux qui ne se prosternent qu’à la seule volonté populaire… »

Il aborde ensuite les conditions dans lesquelles s’étaient déroulées ces élections en énumérant les lacunes de cette démocratie, tout particulièrement la loi électorale qui consacre la contrainte confessionnelle et qui a été de tous les temps un frein à l’émergence de la loi fondée sur la proportionnelle ; il met également en exergue le rôle de l’argent politisé, les ingérences flagrantes ainsi que les diverses infractions commises, comme l’utilisation des institutions officielles à des fins personnelles.

Il déclare enfin que le courant patriotique et démocratique, muni de sa composante qui est la Résistance, a su montré qu’il est et restera une force populaire incontournable.

Il est à noter qu’Ossama Saad conseille fortement l’Opposition de ne pas participer à un gouvernement d’unité nationale et rappelle qu’il faudra se battre face à la moindre tentative de liquidation de notre Résistance.

Aucun commentaire: