lundi 5 janvier 2009

MOINS QU'UN DETAIL POUR NOUS...

ENRICO MACIAS AU SECOURS DES NEO NAZIS DE L’ENTITE SIONISTE

Depuis quelques années, il ne cesse de le répéter : il veut se rendre dans son « pays » l'Algérie qu'il a quittée en 1962.

En décembre 2007, il a même failli gêner la visite d'Etat de Nicolas Sarkozy en Algérie en tentant de s'inviter dans le voyage en dépit de l'opposition du gouvernement algérien.
C'était la deuxième fois qu’Enrico Macias se voyait refuser de rentrer en Algérie, après un premier refus en 2000.

A chaque fois, tout le monde avait accusé les islamistes d'être à l'origine des pressions qui ont conduit à ce refus.
En réalité, dans les deux cas, le refus d'accorder un visa au chanteur a été décidé au sommet de l'Etat algérien.
La cause ?
Ses prises de position en faveur d'Israël, exprimées publiquement et à plusieurs reprises.

Enrico Macias vient de récidiver.
Ce dimanche, il a participé à Paris à un rassemblement à proximité de l'ambassade d'Israël à Paris, organisé par une association communautaire juive pour exprimer son soutien à l'offensive de l'armée israélienne dans la bande de Gaza.
Enrico Macias était la seule personnalité connue à avoir fait le déplacement pour participer à une manifestation de soutien à l'action contestée de l'Etat contre les Palestiniens.
Aucun autre chanteur ni homme politique, y compris parmi les amis d'Israël, n'a pris part à cette manifestation surréaliste.

Dans quelques mois, Enrico Macias fera semblant de ne pas comprendre pourquoi il ne sera jamais le bienvenu en Algérie.



Franchement, pense-t-il une seconde à cette image où ses enfants seraient déchiquetés par les meilleures technologies occidentales de la mort qu’utilisent en ce moment à Gaza ses chers néo nazis ?

ENRICO MACIAS est moins qu’un détail pour nous…

Aucun commentaire: