lundi 5 janvier 2009

LE MIROIR BRISE (1ERE PARTIE)




SERRI CHERCHAIT A GAGNER DU TEMPS…



Le Coordinateur du processus de paix, Monsieur Robert Serri, appelle à aider l'Autorité de Ramallah pour contrôler Gaza

Le coordinateur spécial de l'ONU pour le prétendu processus de paix au Moyen-Orient a parlé de la nécessité importante du contrôle de la Bande de Gaza par l’Autorité Palestinienne, dirigée par Mahmoud Abbas.

Il a annoncé que les parties internationales doivent être prêtes pour mettre en place les structures et faciliter le transfert du pouvoir dans la Bande de Gaza à l'autorité qui contrôle Ramallah.
Les dirigeants sionistes avaient déjà annoncé leur intention, à travers leur guerre ouverte contre Gaza, de mettre fin au pouvoir du Hamas.

Ces affirmations irresponsables prouvent la Collaboration à son paroxysme. Elles ont été tenues par Serri, lors de sa conférence de presse, vendredi dernier, à New York.

Par un signe flagrant pour servir l'Occupation, Serri a refusé l'ouverture des passages de la Bande de Gaza, en appelant à un arrêt total des roquettes de la Résistance, ignorant les agressions barbares des néo nazis sionistes…

03/01/2009
CPI


« C'est la victime qui est responsable de son châtiment », ajoute Serri.

Voilà pourquoi le Représentant de l'Autorité Palestinienne à l'ONU demandait du temps supplémentaire...

Malheureusement pour lui, la Résistance est en train de changer la donne.

Aucun commentaire: