dimanche 1 juin 2008

Le traité de l'humiliation...

Iraq :
Le brouillon du traité de l’humiliation
en ce moment à l'étude


Son volet militaire et sécuritaire

1- Les U.S.A. auront tous les droits de construire des bases militaires sur le sol irakien ; cependant, le ministère de la défense irakienne sera entendu

2- Ni le gouvernement, ni la Justice Irakienne auront le pouvoir de poursuivre ou d’arrêter des soldats américains ; ceci s’appliquera également aux sociétés privées de sécurité et de surveillance ayant contracté avec l’armée américaine

3- Les autorités irakiennes n’auront aucun droit de décision sur les objectifs de déploiement de l’armée américaine et sur les choix des espaces de déploiement ; l’armée américaine se réservera le droit de construire sur le territoire des centres de détention

4- L’armée américaine se réservera le droit de poursuivre et d’arrêter tout individu, ceci pour des raisons sécuritaires ; pour cela, aucune autorisation préalable des autorités irakiennes ne sera obligatoire

5- L’armée américaine aura le droit de décider des actes de guerre au-delà des frontières irakiennes, sans obligation d’approbation préalable des autorités irakiennes

6- Toutes les intentions de relations ou d’accords bilatéraux ou autres, de la part des autorités irakiennes, seront préalablement soumises à l’Occupant

7- Main mise de l’armée américaine sur les ministères de l’Intérieur et de la Défense, ainsi que sur le service des renseignements pour une durée de dix ans


Son volet économique

La priorité et l’exclusivité seront accordées aux contrats américains lors de tout appel d’offre industriel ou d’exploitation des ressources minières

Aucun commentaire: