dimanche 6 avril 2008

Printemps 2008...ou le jeu de la Collaboration








Gaza serait au rendez-vous avec Printemps 2008 que lui auraient préparé les dirigeants israéliens, avec la collaboration de l’Autorité d’Abbas et de l’Egypte de Moubarak.

Les rôles seraient déjà bien définis :

1- L’armée israélienne déclencherait une vaste opération militaire pour envahir la bande de Gaza

2- L’Autorité de Mahmoud Abbas devrait, durant le déroulement de l’opération qui, selon leur calcul, durerait vingt jours, se contenter de condamner fortement l’invasion

3- Au feu vert donné par l’armée israélienne, les forces armées égyptiennes, appuyées si besoin par des forces internationales, devraient pénétrer dans la bande pour y instaurer l’autorité de Mahmoud Abbas


Quant aux régimes arabes dits « modérés », ils auraient, comme d’habitude, durant cette vaste opération militaire, à garder silence ou tout au moins, selon la gravité, à se contenter de condamner verbalement.


La Résistance Palestinienne aurait ainsi à faire face, toute seule, à une alliance des tenants de la logique de Collaboration avec l’Occupation et son allié de toujours.

Selon leur prédiction, il ne s’agirait pas cette fois-ci de sa capitulation, mais tout simplement de sa liquidation physique définitive.


G.W. Bush aurait ainsi atteint trois objectifs qui lui sont les plus chers :

1- Donner un nouvel élan à son projet de Grand Moyen Orient dans lequel la Palestine n’aura pas sa place et son Peuple n’aura plus qu’à renoncer définitivement à son droit légitime de retour dans son Pays

2- Donner un coup de pouce à son successeur républicain dans sa course présidentielle

3- Sortir en héros de la Maison Blanche





Cela dit, Gaza la belle et résistante a déjà répondu aux dirigeants sionistes :
Contrairement à leur génial calcul, son sol serait alors le cimetière à leurs forces armées d’occupation



6 avril 2008

Raymond RICHA

Aucun commentaire: