vendredi 14 mars 2008

La trêve, dites-vous ?

Voilà comment Israël respecte la trêve…



Liquidez les cadres de la Résistance…


Jeudi 13 mars 2008
Les forces spéciales de l'armée de l'occupation israélienne ont tué trois cadres des brigades des martyrs d'Al-Aqsa.

Les Sarayas d'Al-Qods, dans un communiqué militaire, ont promis une riposte dans les profondeurs de l’entité sioniste.





Violez les lieux saints et accélérez la démolition d’Al-Aqsa


Jeudi 13 mars 2008
Des sources médiatiques hébreux ont dévoilé un plan préparé par des rabbins juifs extrémistes et un groupe de colons sionistes pour attaquer la sainte mosquée d'Al-Aqsa, sous prétexte de vouloir répondre à l'opération martyre d'Al-Qods.

La première chaîne de télévision hébreu a déclaré que certains rabbins juifs ont donné, hier mardi, le feu vert à trois colons sionistes pour prendre en cible la mosquée, sous prétexte de répondre à l'opération martyre d'Al-Qods.

La correspondante de la chaîne a affirmé que ces colons avaient rencontré, samedi dernier, deux rabbins juifs, à l’institut « Markaz Haraf », et un troisième, dans la colonie de Bani Brak.
Elle a ajouté qu'ils préparent un plan pour prendre en cible une grande personnalité arabe de la sainte mosquée d’Al-Aqsa.


Jeudi 13 mars 2008
Les députés du Hamas, jetés dans les geôles israéliennes, ont condamné les projets criminels sionistes violant la mosquée sainte d'Al-Aqsa et visant à la démolir.
Les fouilles et les tunnels creusés sous les fondations de la mosquée en sont des preuves irréfutables.








Que vaut, pour nous, la vie des enfants et des mères assassinés, lorsque l’enjeu est la survie de notre entité sioniste ?


L'opération martyre d'Al-Qods est venue après le massacre sioniste dans la bande de Gaza par lequel 137 citoyens palestiniens dont la plupart sont des enfants et des femmes furent massacrés et plus de 300 furent blessés.




La Collaboration : un outil très efficace à ne pas négliger


Mercredi 12 mars 2008
Hamas a appelé la Résistance en Cisjordanie à intensifier ses frappes, à défendre les territoires et les lieux saints et à protéger les populations.
La poursuite des assassinats et des arrestations de résistants prouve l'hystérie de l'occupation israélienne, face à la réussite des frappes de la Résistance.
Les crimes sionistes s’inscrivent dans une logique de coordination sécuritaire entre l’équipe de l’Autorité à Ramallah et l’Occupation, sous l’égide de la délégation de Bush.



Et pour conclure, le porte-parole des nations se contente de condamner verbalement



Vendredi 14 mars 2008

Ban Ki-moon : « Israël a blessé beaucoup de civils et d'innocents, je condamne ces actes et appelle Israël à la retenue.»


14 mars 2008
Raymond RICHA

Aucun commentaire: