samedi 2 février 2008

Méfiance d'un second piège...

L’Opposition devra éviter un second piège…

Méfiance de tomber dans le second piège, celui du jeu politique consistant à admettre le caractère « secret » d’une partie des conclusions de l’enquête, contribuant ainsi à camoufler les faits réels qui ont abouti au massacre du dimanche noir, à couvrir les responsabilités et à protéger les commanditaires…

C’est sa crédibilité qui est visée…


2 février 2008
Raymond RICHA

Aucun commentaire: